Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Let's talk :: Archives :: RPs abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fish & Chips ~ Feat Yoon Suk Chin

avatar
Invité
Invité
Lun 8 Mai - 22:36
Invité
Fish & Chips
Feat Yoon Suk Chin
Depuis ce matin, j'avais une mauvaise impression. Que quelque chose allait arriver aujourd'hui. Mais quoi ? Je ne savais pas quoi ça pouvait être et je m'inquiétais en cherchant d'où venait mon impression. Je n'avais pas réussi à coudre quoique ce soit de correct et j'avais fumé plus de cigarette que d'habitude. Je ne comprenais vraiment pas mon état. Vraiment pas. Cela ne m'arrivais jamais habituellement.

Un soupire s'échappa de mes lèvres, alors que je sortais de ma voiture. Je m'étais garer devant la maison de mes parents, sans la rentrer dans le garage, je pensais ressortir dans la soirée, en espérant me changer les idées.
Comme toujours, mes parents étaient absents et aucun domestique n'était présent, ou alors ils devaient être perdu dans la villa, car je n'entendais strictement rien. Ce n'était pas normal. Mon inquiétude augmenta d'un seul coup et je retirais très vite ma veste, mais pas mes chaussures.

Chips, mon chien, vient toujours m'accueillir dès que je rentre, en aboyant et sautant pour me faire un câlin, car je lui avais manqué. Mais ce soir là. Aucun animal dans le hall d'entrée. Il ne me restais plus que mon chien. Fourchette, mon chat, étant partie quelques semaines auparavant. Cela m'avait beaucoup fait mal, j'avais pleuré toute la soirée mais Chips avait réussi à me faire remonter le moral. A ce moment là, je m'étais demandé comment j'allais réagir, lorsque je perdrais Chips, l'animal qui m'a accompagné une partie de mon enfance jusqu'à maintenant. Il a toujours été le seul à me rendre heureux dans cette maison si vide. Le seul à combler ma solitude, lorsque j'arrivais pas à voir Eunji. Je l'ai éduqué tout seul depuis que je l'ai, même si c'était parfois difficile, je suis très fier de ce que j'ai pu faire avec mon chien.

"Chips ?"

J'interpellais mon chien, espérant fortement entendre un aboiement ou des pas. Mais encore une fois, strictement rien. Aucune réponse. Je courais jusqu'à ma chambre, mais je ne vis aucune signe de vie. Alors je sortis  rapidement de cette pièce et chercha dans tous la maison. J'allais voir dans toutes les pièces. La bibliothèques, les salles de bains, ma salle de couture, les bureaux de mes parents, les chambres de domestique. Toutes les pièce.
Et s'il s'était enfuit ? Non, il n'a jamais fait ça et ne le fera jamais, ce n'était pas possible.

Après une heure à chercher complétement affolé mon chien dans toute la villa, je terminais par la dernière. Le salon. Je mordillais nerveusement ma lèvre, en rentrant dans la pièce. Je m'approchais du panier, qui se trouvait près du fauteuil.

Et là, je le trouva enfin. Sans vie.

Mes genoux tremblèrent, avant d'heurter le sol sans aucune douceur. Des larmes coulèrent sur mes joues, sans que je ne puisse les empêcher. Mes mains tremblaient elles aussi, alors qu'elles s'approchaient du panier de mon chien qui ne respirait plus. Mes yeux ne pouvaient pas regarder ailleurs. Et mon cœur se brisa en me rendant compte de la situation.

Mon chien était mort.

Je comprenais mieux ma mauvaise intuition. Je savais que quelque chose clochait. Je regrettais tellement de ne pas pu l'avoir dit au revoir. Je ne savais même pas depuis quand son cœur avait cessé de battre. J'aurais juste voulu voir son regard pétillant, entendre un aboiement une dernière fois, mais c'était impossible. En plus, je n'étais pas revenu dans la maison depuis quelques jours. Je n'avais pas été pour ses derniers jours, ses derniers instants de vies. Je le regrettais tellement.

Mon corps se laissa tomber en arrière, heurtant le canapé. Je restais là, assis par terre à regarder Chips. Je me sentais affreusement seul. Et je pleurais. Comme à l'époque où j'étais enfant et que je souffrais énormément de cette solitude. J'avais l'impression de revenir dans le passé, ce qui me rendait encore moins bien que je l'étais.

J'étais si seul. Et je ne voulais plus l'être. J'avais vraiment besoin de quelqu'un. Pour m'aider à surmonter tout ça. Mais qui ?

C'est en tremblant, que je pris mon portable dans ma poche. J'allumais mon téléphone et quelques larmes tombaient sur l'écran alors que je voyais une photo de Chips et moi. Je tapais le code et alla dans mon répertoire. Eunji ? Malheureusement, il n'était pas là. Daeho ? Il avait un important examen le lendemain, je ne voulais pas qu'il soit fatigué à cause de moi. Chin ? Je m'étais déjà confié à lui, sur ma peur de perdre Chips. Car mon chien était vieux, il avait douze ans. C'est âgé pour un chien. Mais j'aurais aimé qu'il reste encore avec moi.

Je n'avais ni la force, ni le courage de l'appeler. Alors, j'envoyais un sms, espérant qu'il me réponde vite et qu'il vienne. Il me connaissait assez bien, pour savoir avec mon message que je n'allais pas bien.

/Sms à Chin : S'il te plait, viens chez moi... J'ai besoin de quelqu'un.. Je t'en supplie, me laisse pas seul..."/


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yoon Suk Chin
Dance like nobody's watching
Age : 18
Messages : 55
Date d'inscription : 20/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 14:07

Ft CHOI Minho.

Fish & Chips

Je venais de me faire chier dessus par un pigeon. Non seulement j’avais une haine profonde pour ces stupides bestioles mais en plus de tout ça, je venais de glisser en montant les marches et mon genoux avait cogné contre celles-ci. J’étouffais un cri de surprise et lâchais assez de juron pour me faire m’envoyer aux enfers. Tout ce qui était insultable, je l’insultais. J’avoue avoir lâché une larme après ça.

Je boitais jusqu’à ma chambre et une fois dedans je fonçais dans la salle de bain pour retirer mon pantalon. Mon genou avait pris une forme pomme de terre transgénique et je jurais encore. J’en avais même oublié la merde de pigeon sur mon bras. Jusqu’à ce que je le tende pour attraper de la crème anti-inflammatoire pour mon genou. Je retirais alors mon sweat et le balançais malencontreusement dans la baignoire ; tant pis.

En plus de tout ça, mon téléphone se mit à vibrer. Une première fois, que j’ignorais puisque mes mains étaient pleines de crème et que cette situations m’énervait bien trop pour ne pas être agressif envers la personne du message. Puis une deuxième pour me rappeler que j’avais un message. Je soufflai et, m’appuyant sur le rebord du lavabo, je me redressais pour me laver les mains. Après les avoirs essuyées, je pris mon portable avant de voir le message de Minho.

/Sms de Minho : S'il te plait, viens chez moi... J'ai besoin de quelqu'un.. Je t'en supplie, me laisse pas seul..."/


Je ne lus que le début, et ces trois petits points suffirent pour me rendre compte de la détresse de Minho. Il ne met jamais ces points quand nous parlons par message.

Je balançais mon téléphone sur mon lit et sautais à cloche pied jusqu’à mon armoire ou je prenais un jogging et un nouveau sweater. Lorsque, utilisant mes deux pieds, je voulus aller seulement jusqu’à ma porte, je me rendis compte que la meilleurs solution était les béquilles. Cette journée s’était annoncée comme pourrie et j’avais même un mauvais pressentiment pour la suite.

A la volé, je repris mon téléphone /sms à Minho : Ne bouge pas j’arrive aussi vite que je peux/

Je soupirais. Je n’allais pas aller bien vite comme ça mais de toute façon j’avais prévu de prendre le bus pour aller jusqu’à chez Minho.

J’arrivais tant bien que mal chez Minho et toquais à sa porte. Sa maison semblait si calme… Mon cœur se serra alors que je devenais nerveux ; qu’est-ce qu’il m’attendait derrière cette porte ?


v⌒v⌒v⌒v⌒

Innocent
god almighty ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 3 Juin - 16:56
Invité
Fish & Chips
Feat Yoon Suk Chin
Des sanglots. Des reniflements. Des pleures. Voilà ce qui résonnait dans la grande pièce qu'est le salon de la famille Choi. La villa était vide de vie et de joie. Enfin, il y avait bien une seule trace de vie dans cette maison si sombre. C'était le fils de la famille, Minho.

Le temps me paraissait si long depuis que j'avais vu le message de mon ami. Message qui m'avait un peu soulagé. De savoir que je n'allais pas rester dans cette solitude qui me ronge. Qui me hante. Qui me rend si mal.

Je me repliais un peu plus sur moi même, mes genoux étant contre mon torse et mes bras autour de mes jambes. Je n'arrivais pas à bouger mon regard. Je ne voyais que ça.
Le corps sans vie de mon chien.
Cela me faisait tellement mal. De savoir ça. De savoir que j'avais perdu mon chien à tout jamais. Que jamais je ne pourrais entendre ses aboiements. Ou le revoir sauter, courir en étant heureux. Je ne pourrais plus jamais jouer ou même dormir avec lui. Le dresser. Le câliner.
Je ne pourrais plus rien faire avec mon chien, car il était mort.

Pourquoi mes animaux que j'ai depuis mon enfance sont morts dans la même période ? Pour mon chat, j'avais pleuré la soirée et j'étais d'humeur un peu plus triste les jours qui ont suivis. Je riais moins, souriais pas beaucoup. J'étais plus dans mes pensées. Alors que mes amis me parlaient sans trop comprendre. Je n'avais prévenu personne de la mort de mon chat, jugeant ça pas important pour eux. Mais là. La mort de mon chien que j'aime, enfin aimais, le plus au monde. Je ne pourrais sans doute pas rester indifférent pendant un long moment. Peut être que Chin les avertira de ma part. Je l'espérais. Je n'arriverais sans doute pas à aborder ce sujet sans montrer mes sentiments de tristesse. Chose que je voulais vraiment pas afficher.

Quelqu'un toqua. Ce qui me fit relever ma tête. Chin était enfin là. Enfin, cela pouvait être quelqu'un d'autre mais ça m'étonnerait. Personne ne vient aussi tard chez nous. Et puis ils auraient sonné et non toqué, si c'était des "amis" à mes parents.

Alors je réuni le peu de force qu'il me restait pour me relever. Ma tête tournait et je la maintenais. Je me dirigeais lentement et avec peu d'équilibre vers ma porte. Avec l'aide des murs pour me maintenir. Ma main tremblante se posa sur la poignet et j'ouvris lentement la porte.

Et là je vis Chin. Il ne pouvait pas savoir à quel point cela me faisait du bien de le voir à ce moment là.  Lui, il pouvait remarque très rapidement mon mal être. Je devais avoir les yeux rouges, les traces de larmes sur mes joues. Mais surtout mon regard dévoilant ma tristesse. Ma peine. Ma souffrance.

Je le laissa rentrer. J'avais besoin de me rassoir. Alors, le temps qu'il retire sa veste et ses chaussures, je retournais au salon, pour retourner à ma place initiale. Par terre, appuyé contre le canapé. J'aurais pu m'assoir dessus. Mais pour une raison inconnue, je ne le fis pas. J'entendis ses pas, qui me signalèrent qu'il m'avait rejoint dans le salon. J'espérais que seul sa vision pourront lui expliquer rapidement la situation. Que mes mots ne devront pas passé la barrière de mes lèvres pour s'entendre dans la pièce vide et froide. Que je n'aurais pas à dire ce que se résonnait en boucle dans ma tête.

Chips est mort. Chips est parti. Je ne le reverrais plus jamais. Pourquoi ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yoon Suk Chin
Dance like nobody's watching
Age : 18
Messages : 55
Date d'inscription : 20/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 23 Juin - 10:09

Ft CHOI Minho.

Fish & Chips

Je retirais vite fait bien fait mes affaires avant de me déplacer lentement vers Minho. Chips était là parterre devant un Minho en pleur et recroqueviller sur lui-même à terre. Je m’accroupie devant Minho en caressant Chips « Coucou toi~ » je saluais Chips qui me semblait dormir.

Pourtant lorsque je relevai le regard sur Minho dont les larmes coulaient de plus en plus alors que ma main était encore sur Chips, mon mauvais pressentiment prit possession de mon cœur et je tournais lentement la tête vers le chien au sol. Je priais le bon dieu pour que ce ne soit pas ça, mais je savais que Chips était vieux et que Fourchette était déjà décédé il n’y a pas longtemps des même causes. Je pris une grande inspiration en enlevant ma main de l’animal et je mis mes genoux au sol pour venir encercler Minho de mes bras. Je caressais doucement sa tête alors qu’elle était contre mon épaule. Je sentais ses larmes couler sur mon t-shirt.

« Je suis désolé Minho… Dis-toi que c’est un brave garçon, il a vécu très longtemps juste pour toi parce qu’il t’aime ! Moi je trouve ça extraordinaire ! » Je relevais la tête de Minho pour lui parler, un sourire aux lèvres pour essayer de le faire sourire. Ma méthode ne marcha qu’à moitié et mon cœur se brisa de voir ce brave Minho fondre en larme. Son chat et chien étaient tout ce qu’il avait mais il se retrouvait maintenant seul. Je ne pouvais comprendre ce qu’il ressentait puisque je n’avais jamais vécu ce genre de chose mais j’étais de tout cœur avec lui.

Je continuais de caresser sa nuque pour le calmer un peu. De mon doigt je venais essuyer ses larmes « Tu ne veux pas me raconter des anecdotes drôle sur vous deux ? Il doit bien avoir quelque chose de compromettant dans votre relation, comme toi qui se casse la gueule dans la boue en lui courant après ? Parce que tu fais le kéké, mais je sais que c’est lui qui court le plus entre vous deux ! »  Je dis en rigolant et touchai ses muscles  pour appuyer mes propos. J’essayais de détendre l’atmosphère.


v⌒v⌒v⌒v⌒

Innocent
god almighty ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 25 Juin - 16:56
Invité
Fish & Chips
Feat Yoon Suk Chin
Apparemment, il n'avait pas compris tout de suite la situation. Cette situation si douloureuse. Si horrible. Si tragique. Pourquoi a-t'il fallu que ça arrive ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi à moi ? Pourquoi ?
Je n'en pouvais déjà plus de ces questions. Je n'en pouvais plus de tout ça. Chin, s'il te plait, aide moi.

Lorsqu'il me prit dans ses bras, je ne perdis pas de temps à poser ma tête contre lui et à pleurer encore plus, quitte à mouiller son t-shirt. Je ne me préoccupais pas de ça, je n'étais pas dans l'esprit pour.

Cela me faisait tellement, mais tellement du bien d'être dans ses bras, à pleurer, à être réconforter, à recevoir ses caresses. C'est si rare que je me montre aussi faible. Aussi pitoyable. Mais, vu ce qui venait d'arriver, pourquoi se préoccupait de ça ? De ma fierté ? Alors que je venais de perdre une partie de moi. Une partie de ma vie. Une partie de mon bonheur.

Plus rien n'avait aucune importance. J'avais besoin de ces câlins, de ces caresses et paroles rassurantes. J'avais besoin de penser à autre chose, de ne plus voir le corps sans vie de mon chien, de rire. J'avais besoin de tellement de chose, mais, est-ce atteignable pour moi ?

Mon état était si lamentable, que je le laissais faire un peu tout ce qu'il veut avec mon corps. Il remonta mon visage, pour que je puisse le regarder je suppose, je le laissa faire. Je n'avais aucune force pour protester. Je n'avais plus force, ni envie, pour rien du tout.
J'avais l'impression d'avoir perdu gout à tout en si peu de temps.

Il me souriait. Je pleurais. Ses paroles me touchaient. Positivement ou négativement ? Je ne sais pas. Je ne sais plus. J'étais confus. Perdu. Blessé. Mal. Je voulais être apaisé. Rassuré. Réconforté. Je voulais aller mieux. Ne plus penser à ça. Ne plus voir ça.

Heureusement, ses paroles, son rire et son geste qui accompagnèrent ses mots réussirent à me faire lâcher un petit rire, entre deux sanglots. Un rire qui me faisait du bien. Un rire qui apaisa légèrement mes larmes.

Pour la première fois depuis que Chin était arrivé, je parla. Ma voix était grave, à cause de mes sanglots. Ma voix était brisé. Remplie de douleur et tristesse. Rempli de peine. Mais pourtant, j'avais très faiblement souris à ces paroles. J'avais même ris.

"C'est vrai, ça m'est déjà arrivé. Et je peux courir plus vite que lui. Enfin, je pouvais."

Peut être que me souvenir des moments comiques ou joyeux me fera plus de bien que de me remémorer en boucle et en boucle cette vision. Alors j'allais faire ça. J'allais faire ce qu'il me proposait. J'allais essayer de sourire et rire. D'aller mieux. Grace à Chin.

"Je devais avoir neuf ans, je crois. Je reniflais J'étais dans ma chambre avec lui et Eunji avait sonné chez nous, j'avais couru dans les escaliers et Chips m'avait suivit sauf que dans la précipitation, je suis tombé. Je marquais une petite pause Chips a sauté sur la clinche pour ouvrir la porte à Eunji et il est venu me lécher le visage et faire pleins de câlins pour se faire pardonner. Je lâchais un petit rire, une nouvelle fois, entre deux sanglots. Et je serrais le haut de Chin entre mes doigts. Je baissais ma tête. J'étais partagé entre rires et pleures.

J'étais dans un état si... étrange.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yoon Suk Chin
Dance like nobody's watching
Age : 18
Messages : 55
Date d'inscription : 20/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Juil - 12:00
Fish & Chips
Yoon Suk Chin x Choi Minho

Je l’écoutais parler. C’était pour son bien et j’avoue qu’au début je n’y croyais pas trop lorsque des larmes sont revenues se loger dans ses yeux. Je n’ai pas vraiment d’expérience pour la mort, mis à part mon père où j’ai à peine pleurer. Ça peut paraître méchant mais lorsqu’on n’est pas attaché, on ressent de la tristesse certes, mais on n’est pas assez triste pour pleurer.

Ma mère a toujours eu les bons mots pour ce genre de situation mais je ne suis pas elle. Alors j’ai fait de mon mieux pour consoler Minho qui pleurait là devant moi, faible et tremblant contre l’assise de son canapé. La vue de son chien, Chips, décédé n’était peut-être pas la meilleure vue mais j’avais peur que si je bougeais soit le chien soit Minho, il se mette à hurler qu’il veut rester avec lui. J’avais peur qu’il se sente encore plus déchiré alors qu’il venait de rire à mon humour un peu trop médiocre.

Lors de son récit j’entendis des noms inconnus. Si je déviais légèrement le sujet involontairement peut être qu’on finirait par boire une bière et rire en étant bourré ? J’en doutais fort mais c’était une solution que je devais essayer. Qui ne tente rien, n’a rien.

« Eh bah ! Il était doué, pour ouvrir une porte comme ça. Il devait aussi beaucoup aimé cet Eunji ? C’est ton meilleur ami ? »

Je caressais la main de Minho qui tenait mon haut. Il le serrait tellement que pendant un moment je me suis demandé si je n’allais pas le retirer pour le lui donner. Je me penchais pour essuyer ses larmes et m’essuyais ensuite sur mon t-shirt. Honnêtement je n’ai jamais vu quelqu’un perdre autant d’eau à part pour uriner. Sérieusement c’est une fontaine ! (je comprends pourquoi mon cul est plein de sperme après un ébat.)

Pour revenir à nos moutons, je pris Minho dans mes bras une fois encore, comme ma mère me faisait lorsque j’étais triste. J’essayais de le réconforter en caressant son dos.

Ça ira Minho, ça ira.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'



v⌒v⌒v⌒v⌒

Innocent
god almighty ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 13 Juil - 18:03
Invité
Fish & Chips
Feat Yoon Suk Chin
A vrai dire, je ne savais même pas si rester là, devant le corps sans vie de mon chien était une bonne idée. Il fallait peut être aller l'enterrer dans mon jardin ? Je ne sais pas.. Je n'en n'avais pas la force et je ne pense pas que demander à Chin, de faire ça, se fait vraiment. Et puis, je ne pense pas que j'étais prêt à mettre mon chien sous une couche de terre. A ne plus jamais le revoir. Non, je n'étais pas prêt pour ça. Je n'étais déjà pas prêt pour lui dire au revoir.
Alors l'enterrer, pas encore.
Me lever et aller ailleurs ? J'en savais rien. Je n'ai déjà pas l'impression d'avoir une quelconque force à bouger, à me lever. Mais à ne plus voir Chips. J'en sais rien. Encore une fois, je n'étais pas prêt à lui dire adieu.

Chin me caressa la main, essuya mes larmes et me caressa le dos. Je le laissais faire. Je n'avais aucune force pour pour protester. Et puis, j'en avais bien besoin. Ça me faisait tellement de bien. J'avais vraiment envie de rester dans les bras de Chin, pendant un long moment. Ce qui est rare pour moi, de me montrer plus faible, comme ça. Mais bon, si j'ai réussi à montrer mes faiblesses et larmes à Chin, c'est que ça veut dire qu'il compte pour moi.
Qu'il est un ami précieux.

Je fus un peu surpris lorsqu'il me demanda si Eunji était mon meilleur ami. Je ne lui avais jamais parlé de lui ? Ni même présenté ? Ça m'étonna car je traine énormément avec lui, que ce soit dans cette maison, la sienne ou à la KAI. C'est plutôt surprenant que je n'ai jamais croisé Chin lorsque j'étais avec Eunji. Surtout que mon ami d'enfance est important, très important, pour moi. J'ai envie que mes autres amis fassent connaissance avec lui et l'accepte.
Je n'accepterais pas que quelqu'un ne veille pas de Eunji.

Je reniflais un peu, reposant ma tête contre son torse.

"On peut dire ça. Il est mon ami d'enfance et voisin, il habite à côté. Eunji est à la KAI aussi et... oui Chips l'aimait bien.."

Je repensais d'abord à Chips, puis à Eunji. J'aurais tellement aimé qu'il soit là, lui aussi. Même si j'apprécie énormément Chin et que sa présence me fait tellement du bien, j'aurais préféré être dans les bras de mon Hyung. Je pense que dès qu'il reviendra sur Séoul, car il est parti quelques jours à Busan, j'irais le voir directement, j'irais dans ses bras et pleurerais de nouveau.

Je crois que je devais avoir besoin de parler. De penser à autre chose. Car je me rappelais un souvenir liant mon ancien chien et mon ami d'enfance. Le jour où j'ai adopté Chips.

"C'est avec Eunji que j'ai été adopté Chips. Il avait dû voir que j'allais mal et pour mon anniversaire, on était allé dans une animalerie. Il avait pris un peu d'argent à ses parents et moi aussi. On avait dû rester des heures à regarder tous les animaux, avant de tomber sur ce petit chien qu'était Chips.."

Un sourire pris place sur mon visage, en me rappelant l'adorable chiot qu'il était. Je me rappelais ma joie et excitation, en sachant qu'il allait être mon chien. Mais surtout ma joie de ne plus être seul dans cette maison.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yoon Suk Chin
Dance like nobody's watching
Age : 18
Messages : 55
Date d'inscription : 20/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Juil - 14:32
Fish & Chips
Yoon Suk Chin x Choi Minho

J’écoutais attentivement Minho. C’est vrai que bizarrement je n’avais jamais entendu parler d’Eunji, ni l’avait vu avec. Lorsqu’il sourit, mon cœur se sentit réchauffé et je souris à mon tour. Bien que la scène me brise le cœur, Minho arrivait à sourire. Chips semblait se reposer tranquillement. La seule chose qui clochait à cette vue était que son ventre ne se soulevait jamais. Je déglutis à cette pensée de mort. C’est vrai, ça fait bizarre de se retrouver à côté d’un corps inanimé et mort. On a l’habitude d’ôter la vie à de petite bestiole sans remord comme des moustiques et des mouches ou de voir des animaux mort sur le bord de la route mais Chips, un animal à qui on a donné de l’importance, de l’amour, de la sympathie, un animal qui était le meilleur ami de l’homme qu’est Minho, lui n’a rien de ressemblant à ces autres petites bestioles. Chips était un chien formidable que j’avais connu, même juste un peu, et de voir son corps ici, à côté de moi, sans vie me rendait bizarre et triste.

« Tu sais quoi ? Je suis sûr que ça te ferais plaisir de voir Eunji, surtout en ce moment alors si tu veux je peux l’appeler »
je lui souris en caressant sa tête « Parlez de ça ensemble et je suis sûr que ça ira vraiment mieux »

Après son autorisation, je lui empruntai son téléphone. Cette idée avait l’air de le rendre triste, peut-être vis-à-vis d’Eunji qui ne savait pas encore la nouvelle. Bien qu’il m’ai dit qu’Eunji était partis pour quelques jours, je me permis de le contacter de mon téléphone.

« Allo ?
-Eunji ? Je suis Yoon Suk Chin, un ami de Minho. »


Après avoir seulement dit que Minho ne se sentait pas bien et qu’il avait besoin de lui, je rajoutai qu’il lui raconterait tout plus en détails et raccrochai. Malheureusement, il s’avérait plutôt occupé et ne pouvait venir que le jour d’après. C’est ce que je reportai à Minho qui acquiesça. J’espérais qu’au moins avec Eunji il pourrait se rétablir plus facilement.

« Tu veux que je reste avec toi pour la nuit ? »
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'



v⌒v⌒v⌒v⌒

Innocent
god almighty ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hopeless Choice :: Let's talk :: Archives :: RPs abandonnés-
Sauter vers: