Partagez|
As wild as a wolf

Age : 24

Messages : 23

Date d'inscription : 04/09/2016

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Plus sur moi


Premier verre pour une première victoire [PARK Haneul]

Mar 28 Mar - 23:08
Premier verre pour une première victoireLes rayons du Soleil, qui commençait à se coucher mais dont des filets de lumière réussissaient tout de même à se frayer un chemin à travers le store mal fermé, s'écrasait pour peu de temps encore contre le mur blanc qui faisait face à Min Ki et qui lui faisait mal aux yeux, le reflet étant trop clair. Il avait passé la journée assis dans cette salle, n'ayant pu sortir qu'à la pause déjeuner pour aller manger mais toujours en présence des mêmes personnes ce qui n'avait fait que prolonger cette réunion qu'il trouvait déjà trop longue à son goût. Il avait apprit une semaine auparavant qu'il avait été sélectionné pour jouer dans un film pour lequel il avait passé un casting. Un film où il aurait un rôle plutôt important même si ce n'était pas le personnage principal. Comme d'habitude, il jouait le rôle du gars brisé et torturé, il adorait la psychologie de ce type de personnage. C'était tellement complexe. Cependant, ce genre de réunion précédent le tournage pour faire une grosse mise au point l'agaçait. En connaître plus sur son rôle c'était bien sûr essentiel, mais il y avait certains sujets qu'il aurait préféré éviter, notamment la question budgétaire. Thème actuel déclenchant une discussion animée auquel son agent semblait prendre part afin de s'assurer que son poulain était suffisamment bien payé pour sa future prestation. 

Il savait qu'il allait devoir tourner un film dans quelques jours et que cela allait lui prendre vraiment beaucoup de temps pendant quelques semaines. Les tournages étaient toujours longs, bien qu'ils soient très intéressants et qu'il ne s'en lassait pas, mais c'était des journées éreintantes qu'il faisait alors. Fort heureusement, le revers de la médaille était beaucoup plus doré : il rêvait déjà de se voir chouchouter dans les mains de maquilleuse, coiffeuse et masseuse professionnelle. Journée éreintante disiez-vous ? Et oui, il y avait aussi des petites pauses, ma foi, bien sympathiques. Min Ki vouait une véritable passion pour les soins de la peau. Il ne comptait même plus combien de soin il achetait par semaine, il craquait toujours pour le dernier produit sorti dans une boutique de cosmétique internationale. Lui-même trouvait cela incroyable qu'il suive autant les nouveautés dans cette boutique, lui qui ne prenait pas vraiment soin de son corps quand il était plus petit. 

A ce moment-là, il en aurait bien eu besoin, d'un gommage pour la peau. Il sentait, rien qu'en frôlant du bout de ses doigts l'arête de son nez, que celui-ci n'était pas bien hydraté. Peut-être un peu maniaque parce qu'elle n'était ni grasse, ni sèche, il s'ennuyait alors il cherchait un moyen de se divertir un peu. Surtout que Haneul, qui lui avait envoyé un message en début d'après-midi pour aller boire un verre dans la soirée, ne lui avait toujours pas répondu quant à l'endroit où ils se retrouveraient. Si seulement elle avait pu lui répondre, il aurait eu l'impression d'être un peu moins seule, à ce moment-là, mais elle semblait très occupée, elle. Il l'enviait presque, d'être encore trainee et de s'entraîner dès qu'elle avait une demie-heure de vide pour s'améliorer, se perfectionner. Lui qui était déjà dans le métier voyait autant les bons que les mauvais côtés, et même si certains mauvais ne comptaient pas pour lui, il y en avait quand quelques uns, des gros inconvénients. Seulement, les bons étaient meilleurs que les mauvais ne l'étaient vraiment, alors passionné comme il l'était, il n'arrêterait jamais de jouer. 

Lassé, il faisait tourner entre ses longs doigts fins et bien manucurés son téléphone d'un noir mat pour lequel il avait craqué. Les smartphones pouvaient être comparés au soin du visage pour Min Ki, il pouvait craquer à tout moment pour un nouveau modèle ou un nouveau coloris. Il fallait quand même se l'avouer, c'est parce qu'il pouvait se le permettre, c'est sûr que s'il n'avait pas eu ce même train de vie, il ne le pourrait pas. Il se trouvait chanceux d'en être là, et pas du tout honteux alors il ne se gênait pas pour se faire plaisir. Son téléphone d'une marque nationale tournait entre ses doigts de plus en plus rapidement, frôlant parfois le danger mais Min Ki le rattrapait avec une telle dextérité qu'on ne se méfiait plus qu'un danger pouvait tout de même rôdait à côté de ce manège légèrement prétentieux. Cependant, il vibra de manière soudaine, inattendue. Min Ki, surprit, le laissa s'envoler de quelques centimètres au-dessus de sa main. Il le regarda en culpabilisant déjà de ne pas en avoir pris soin comme il l'aurait dû alors qu'il l'avait acheté la semaine précédente. S'il achetait sans compter, il n'aimait pas casser ses achats, même s'il ne s'en servait pas alors le voir voler, être persuadé qu'il allait se briser dès qu'il aurait frôler le sol, c'était douloureux pour lui. Une boule se blottit dans son ventre, bien décidé à rester jusqu'à ce qu'il en est acheté trois, tandis que dans un réflexe desespéré il vint balancer sa main à ras du sol. Tellement bas qu'il sentit le carrelage froid sur sa main rapide et vive. Et, par un hasard absolu, son téléphone se déposa dans le creux de sa paume, comme s'il avait obéit à un ordre silencieux. Il soupira avant de se redresser et de dévérouiller son téléphone pour être sûr qu'il ne lui était rien arrivé. Il soupira une nouvelle fois de soulagement avant de se rendre compte que son petit manège avait perturbé le déroulement de la réunion et que tout le monde le regardait, son agent le premier. Ce dernier semblait amusé, ce qui mit un peu plus à l'aise Min Ki. 

« Je suis désolé », dit-il avec enthousiasme. 

Le producteur lui sourit avant de reprendre sa phrase que Min Ki n'écoutait déjà plus, pressé de pouvoir enfin lire la réponse de Haneul. Enfin il avait le lieu et l'heure et il fut surpris de s'apercevoir qu'il n'était plus qu'à une petite dizaine de minute de la fin de sa réunion. Il s'en réjouissait d'avance. Il allait répondre à son amie en lui reprochant de ne pas avoir répondu avant mais il fut interrompu par son agent. 

« C'est fini Min Ki, je pars en premier. »

Min Ki sourit et hocha la tête en signe d'accord avant de se lever à son tour, d'enfiler rapidement sa veste et de quitter la pièce à son tour. Il vérifia son reflet dans le miroir dans l'ascenseur, comme il en avait toujours l'habitude, mauvaise manie qu'il le faisait passer pour un garçon narcissique, et se hâta de rejoindre le bar dans lequel Haneul lui avait donné rendez-vous. Il ne se trouvait pas trop loin du building dans lequel la réunion avait eu lieu alors il fut en avance de quelques minutes. Il s'assit donc sur une banquette dans un coin sombre, laissant la place avec la chaise face à lui à Haneul. Premier arrivé, premier servi.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Vampire admin - Dance like nobody's watching

Ma bouille :

Age : 18

Messages : 489

Date d'inscription : 18/07/2016

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Plus sur moi


Premier verre pour une première victoire [PARK Haneul]

Sam 1 Avr - 19:57


Premier verre pour une première victoire
~
Seo Min Ki & Park Haneul

Après une énième inspection devant le miroir qui orne mon armoire, je vérifie que tout va bien et que rien ne fait tâche. Une chemise blanche avec une jupe tube noire pas trop longue que j’ai repassé à la dernière minute. Lady me regarde à travers le miroir se demandant pourquoi sa maman est habillée aussi chic au lieu d’avoir des habits un peu plus cool comme un jean et un haut tout à fait banal. J’enfile mes escarpins sachant d’avance que dans quelques heures je n’aurais sûrement plus de pied. Mon reflet me fait tout drôle, j’ai l’air tellement stricte avec mon chignon où aucune mèche ne dépasse et ma chemise fermée jusqu’au dernier bouton. Parfaitement maquillée, j’ai l’impression d’être une poupée tellement tout est parfait. La vraie Haneul est loin, elle est cachée sous cette apparence mais il le fallait bien pour ce premier contrat et puis cette mascarade ne durerait que quelques heures. Un soupir s’échappe de mes lèvres tandis que je prends la veste de costume que m’avait offert Minho ainsi que mon sac à mains. Je fais un rapide signe de la main à Lady pour lui dire au revoir lui disant que maman rentrerait bientôt. La pauvre elle allait s’ennuyer toute seule cette après-midi, personne n’avait été libre pour lui tenir compagnie. Minho bien que gaga de Lady devait absolument finir une tenue et ce n’était pas avec cette boule de poils qu’il allait pouvoir se concentrer.

Sur le chemin allant à la Wild Entertainment, je propose à Min Ki qui finalement n’est pas simplement un crétin prétentieux comme je le pensais à notre rencontre. Il faut dire aussi que je n’avais pas été parfaite non plus, j’avais commis plusieurs gaffes de débutante mais depuis je pouvais dire que les erreurs comme ça je n’en fais plus. Le fait d’aller très souvent à des galas y est pour beaucoup bien sûr je m’arrange toujours pour que mon papa lapin soit avec moi sinon je m’ennuierais comme un rat mort. Durant ces soirées, la politesse et le surplus de respect sont de sorties et bien que je n’aime toujours pas ça, je me plie à ses règles. Ceux qui m’ont adoptés ne me donnent déjà plus de sous et c’est à moi de me débrouiller comme une grande pour subvenir à mes besoins en trouvant des petits boulots. Ca n’avait pas été hyper compliqué vu qu’au final mes anciens patrons m’avaient repris les yeux fermés. Et ouais déjà à quinze ans, je travaillais ne voulant plus être un poids pour l’orphelinat qui avait du mal à maintenir sa tête hors de l’eau financièrement. A cette époque, j’avais beaucoup galéré avant d’en trouver puisque personne ne voulait de cette orpheline qui reparlait après deux ans de mutisme. C’était sûrement pour ça d’ailleurs que la directrice ne m’avait pas passé de savons, elle devait être heureuse que je ne sois plus un corps sans vie, une adolescente muette encore dans le déni de la mort de celle qui avait été son ange gardien. Pendant deux ans, je m’étais forgée une armure protégeant ce cœur qui avait été trop brisé. Deux longues années pour panser cette plaie et reprendre les armes bien décidée à ne plus me laisser faire. Peu importe le temps que j’avais passé à rester à terre l’important c’était que je m’étais relevée. De toute façon il faut bien tomber une fois minimum dans sa vie, rester debout éternellement ce n’est pas humain. Mais les chutes ce n’est pas grave par contre ce qui l’est c’est de ne pas se relever. Alors oui nous pouvons rester à terre des minutes, des jours, des semaines, des mois ou encore des années mais l’important c’est de reprendre le combat.

Finalement la vue de la Wild Entertainment me ramène à la réalité, inutile de penser au passé le plus important c’est de se consacrer au présent. Ce grand bâtiment m’a toujours impressionné malgré sa banalité dans l’architecture. A travers les portes automatiques, je peux voir le monde qui bouge à l’intérieur des gens rentrent tandis que d’autres partent et moi je suis là au milieu comme une idiote à rien faire. Allez respire Haneul, ils ne vont pas te manger et ce bâtiment finalement tu vas le voir tous les jours enfin seulement si je continue sur cette lancée. Finalement je rentre cherchant des yeux mon agent qui me fait un petit signe de la main. Je lui souris après tout entre elle et moi, ça a tout de suite collé. Elle sait que je suis loin d’être nulle en danse mais elle me fait aussi souvent remarqué qu’il faudra que je travaille ma voix aussi si je veux devenir une idole. Je fais ce que je peux mais sans professeur pour me guider c’est dur de comprendre si ce que je fais c’est bien ou pas. Surtout que je ne connais pratiquement personne qui fasse du chant, il y aurait bien ma colocataire mais nous nous apprivoisons encore. Et puis je ne la connais pas encore assez bien pour lui demander une faveur pareille. Alors ouais pour un karaoké j’ai un très bon niveau mais pour devenir idole ce n’est pas assez. Finalement nous arrivons dans la pièce avec d’autres gens que je ne connais pas à part Nathan et son manager à lui. L’idole est un bon ami et je suis vraiment contente de débuter en faisant une collaboration avec lui. Les heures qui suivent ne sont que des négociations que j’écoute avec intérêt essayant de comprendre au mieux comment ça fonctionne. Alors ouais je me suis déjà renseignée sur tout ce qui touche le milieu des idoles avant pour savoir quand quelqu’un essaye de me la faire à l’envers mais je n’avais pas poussé mes recherches jusqu’à là. Heureusement mon agent est loin d’être une femme bête et elle mène les négociations d’une main de maître. Finalement quand ça se termine enfin, je bondis de joie intérieurement j’ai cru que ça ne finirait jamais. En plus ils sont arrivés à un truc vraiment intéressant du coup je suis contente. Mon agent part avant moi de la salle et elle m’attend pour me dire au revoir quant à moi je la remercie de son travail. La pression monte, je n’ai pas envie de la décevoir. Je consulte mon téléphone qui m’informe d’un message de Min Ki auquel je m’empresse de répondre lui donnant le lieu et l’heure à laquelle nous nous rejoignons.

Je me laisse une marge le temps d’aller chercher Lady et le retour se fait beaucoup plus vite que l’allée. Arrivée à l’appartement je saisis sa laisse et avant de repartir j’enlève toutes ses épingles libérant mes cheveux de ce chignon beaucoup trop serré et déboutonne quelques boutons de ma chemise pour être plus à l’aise. Un coup d’œil à l’heure me fait savoir que si je ne veux pas être en retard, il faudrait que je me bouge. Le bar où je lui ai donné rendez-vous fait parti des endroits où je travaille généralement le soir après la boîte de nuit. A vrai dire, je crois que c’est le premier boulot que j’avais trouvé, le patron avait dû avoir pitié de moi puisqu’il m’avait pris sous son aile. A l’époque je me contentais de faire la plonge maintenant ils m’ont mis au rang de serveuse puisque je cite « tu vas nous ramener du monde ». Mais cette fois, je compte bien être de l’autre côté du comptoir de toute façon aujourd’hui c’est le seul jour de la semaine où je ne bosse pas. Finalement j’arrive devant le bar et remarque que je suis pile à l’heure. Mes yeux cherchent Min Ki qui s’est fourré dans un coin tandis que je sens des regards sur Lady et moi du coup. Un regard noir à l’assemblée suffit à faire taire les chuchotements, les plus fidèles savent que m’énerver est une très mauvaise idée. Je ne l’ai pas volé mon surnom de X 23. Dix contre un qu’ils iront se plaindre au patron qui les enverra sur les roses. Peu importe là, je viens de décrocher mon premier contrat alors ils ne pourront pas gâcher ma joie. Du coup c’est avec un sourire amusé que je m’assois sur la chaise en face du blondinet.

- Salut alors la banquette elle est confortable ?

La délicatesse made in Haneul bah ce n’est pas toujours terrible. Je ramène Lady vers moi sachant qu’elle adore mâchouiller les chaussures surtout celles qui sont luxueuses. Ca m’étonnerait que Min Ki apprécie et puis la petite a un bon coup de mâchoire.

- Comment tu vas ?


© Foxy

v⌒v⌒v⌒v⌒

The indomitable lioness
Revenir en haut Aller en bas
Premier verre pour une première victoire [PARK Haneul]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quand j'ai vu ton visage pour la première fois...
» Cherche partenaire pour une première fois ! [En cours]
» Résumé du premier cours (pour les première années)
» Première victoire pour le fillieul JMB sur la Citadelle
» Trouvons un peu de temps pour nous. [ft Victoire Weasley-Scamander]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hopeless Choice :: In the city :: Itaewon :: Bars-
Sauter vers: