Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Let's talk :: Archives :: RPs terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sadness - ft.Im Jaehin

avatar
Invité
Invité
Dim 18 Sep - 18:02
Invité
Sadness
Im Jaehin x Kim Daeho


Daeho était frustré. Il ne savait plus quoi faire. En réalité, il était presque coincé sur son lit. Pour se déplacer, il était obligé de prendre ces stupides béquilles, et les utiliser comme une personne âgée -ce qu'il ne veut pas être avant longtemps-. Yuri avait eu beau lui répéter des choses comme "tu sais, tu ne les auras pas toute ta vie" ; "je pense que ça te fera les pieds -sans mauvais jeu de mot-" ou encore "tu danseras mieux une fois que ta cheville aussi, ira mieux", il se sentait insatisfait. Il ne pouvait pratiquer de sport pendant environ trois à quatre mois. Et, très honnêtement, cela l'embêtait. Pire que cela, même.

Il y a trois semaines, le jeune homme avait reçu un coup de fil, lui proposant ainsi un contrat qui lui permettrait d'être l'un des danseurs pour une chorégraphie. Il avait donc accepté sur-le-champs, et avait travaillé d'arrache-pied pour apprendre cette chorégraphie de malheur. Le soucis? Il venait tout simplement de se casser la chevilles. Et il savait que ce contrat ne serait plus valable. Alors il se lamentait intérieurement. Il ne voulait pas briser son rêve, mais il y était obligé.

C'est donc de frustration, alors qu'il serrait de plus en plus ses doigts sur son plâtre, qu'il sentait quelques larmes rouler sur ses joues. Oui, cela l'énervait plus que tout. Oui, il savait qu'il venait de passer à côté de quelque chose d'important. Tout cela à cause d'une figure en gymnastique. Il frappa le matelas à côté de lui.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 15 Oct - 14:19
Invité
 
Sadness


Depuis sept heures du matin que j'étais réveillé. Autant dire que mon humeur était des plus massacrantes et que je n'avais qu'une seule envie : qu'on me laisse tranquille et seul. Mais même si cela pouvait s'avérer surprenant - voir très, je n'aimais pas d'être de mauvaise humeur, surtout un week-end où je devais travailler mes cours et profiter des seules heures de libres que la direction m'accorder. Non, en général, je n'étais pas de mauvaise humeur : j'avais juste mon caractère bien trempé.

J'avais donc décidé d'occuper les douches pour rester une bonne demie-heure sous l'eau brûlante qui coulait sur ma peau. Ce n'était pas bon pour elle en soit : mais mon mental m'en remerciait, c'était sûr. D'ailleurs, je me demandais encore ce qui m'avait réveillé : tout ce que je savais c'est que désormais, il m'était impossible de me rendormir. Alors autant venir prendre ma douche quand j'étais sûr de ne croiser personne dans les couloirs. Au moins, je ne risquais pas d'encore blesser quelqu'un avec les mots qui pouvaient s'échapper de ma bouche quand j'étais énervé. C'était plutôt aimable de ma part, non ?

C'est donc vers huit heures que je reviens dans la chambre, un simple haut en guise de vêtement accompagné d'un boxer. Si aucun étudiant n'était levé, autant en profiter pour porter ma tenue préférée. J'entre dans la chambre encore tapis dans le noir, et je fronce les sourcils. Je t'avais oublié.

- Pourquoi il se réveille toujours trop tard !

Je tapote le mur à la recherche de l'interrupteur que je finis bien évidemment par trouver. J'allume enfin la pièce et ta silhouette, dos à la porte, m'attire : tu étais réveillé ? Au moins, je n'avais pas à supporter tes râlements dès le matin. Mais quelque chose attire mon attention, quelque chose qui se trouve juste à côté de ton lit : des béquilles. Je n'avais pas le souvenir que tu t'étais blessé ces derniers jours... Après tout, on ne passait pas notre vie ensemble. Tout était possible. Je m'apprête à te questionner quand un de tes sanglots parvient à mon oreille : quoi, le grand Daeho pleurait devant moi ? Un sourire en coin étire mes lèvres alors que je m'approche du lit pour bouger les béquilles d'un coup de pieds. Je m'exclame.

- C'est peut-être tes larmes qui m'ont réveillé, en fait... T'es vraiment faible, de pleurer. C'est à cause de ça ? Y'a bien pire dans la vie, regarde-toi, on dirait une fille...

BY. MANOBLACK

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 15 Oct - 14:33
Invité
Sadness
Im Jaehin x Kim Daeho


Daeho sursauta en entendant le bruit de ses bequilles claquer au sol. Il se retourna légèrement, avant d'entende la voix criarde et insupportable de son camarade de chambre. Il grimaça; il ne manquait plus que lui. Il essuya rageusement ses larmes de frustration. Ce mec l'énervait au plus haut point. Il n'etait rien pour connaître sa vie, alors il ne pouvait pas juste se la fermer?

Son regard se porta sur le visage fin du garçon derrière lui, et il fronça les sourcils, et se retint de balancer son poing dans sa tronche. Il était à bout de nerfs, et, en plus de cela, il ne pourrait même pas se lever pour atteindre sa peau de bambin. Franchement. Tout était contre lui.

"Je ne crois pas avoir demandé ton avis sur la question. Aussi, si tu pouvais éviter de parler de ressembler à une fille quand tu parles à quelqu'un de plus viril que toi. Et remonte mes bequilles. Pas que j'en ai besoin pour me bouger le cul mais un peu quand même."

Il était désagréable, mais c'était réciproque. Ils ne s'appréciaient mutuellement pas. Et ils en avaient tous deux l'habitude. Jaehin était devenu son ennemi numéro un depuis leur première véritable altercation. Et s'il pouvait changer leur relation, il n'aurait même pas refusé.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 15 Oct - 14:46
Invité
 
Sadness


"Je ne crois pas avoir demandé ton avis sur la question. Aussi, si tu pouvais éviter de parler de ressembler à une fille quand tu parles à quelqu'un de plus viril que toi. Et remonte mes béquilles. Pas que j'en ai besoin pour me bouger le cul mais un peu quand même."

Mes sourcils se haussent, mais pas de surprise. Ta voix cassée t'aurait rendu presque mignon si tu ne m'avais pas répondu avec autant de méchanceté, si l'on pouvait appeler ça comme ça. J'étais conscient d'avoir un physique de fille, mais j'étais tellement charrié sur ça que ça ne m'atteignait plus. Après tout, il plaisait : pourquoi m'en plaindre ?

- T'as toujours pas appris à remballer les gens, à ce que je vois.

Je me penche sur le sol pour attraper tes béquilles, et je pars avec elles sur mon lit, à trois ou quatre mètres du tien. Je m'y allonge, posant l'attirail de ton handicap à côté de mon corps tout en lançant un regard dans ta direction. Tu n'avais pas à répondre à ce que je te disais, alors pourquoi tu t'entêtais ? J’espérais te faire comprendre par là que tu n'avais plus à me répondre et, au passager, que tu devais t'excuser.

- Couché, Daeho, ça te fera du bien.

Je souris en coin et attrape mon livre posé sur la table de chevet. De la politique française, tout ce que j'adorais et tout ce qui pouvait me faire oublier ta présence dans la pièce.

BY. MANOBLACK

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 15 Oct - 17:34
Invité
Sadness
Im Jaehin x Kim Daeho


Daeho lui lança un regard des plus noirs. Il venait vraiment de lui prendre sa seule façon de se déplacer, ce con. Il se retenait fortement de lui hurler dessus. Il était à fleur de peau, aujourd'hui. Il décida volontairement de ne pas rétorquer à sa première phrase, mais ne put s'empêcher de lui râler après quant à ses bequilles.

"Tu crois pas que je suis assez handicapé comme ça qu'un con me fasse encore plus chier à m'empêcher de bouger?"

Son langage était plus vulgaire, ce qui prouvait bien sa mauvaise humeur. S'il avait été dans son état normal, il l'aurait juste fait chier, mais, aujourd'hui, il avait besoin de dégager sa rage et sa frustration sur quelqu'un. Et qui de mieux que Jaehin?

"Je suis pas ton chien. Calme toi."

Il gesticula sur son lit pour mieux se positionner. Et puis, il se décida à poser sa jambe plâtrée sur le sol, pour s'asseoir plus droit sur son matelas. Il remarqua alors que Jaehin était en boxer, et observa ses jambes. Elles ressemblaient vraiment à celles d'une fille, sans les poils. Il s'arrêta de le mater au bout de quelques temps, et releva la tête vers celle du garçon.

"Joue pas au plus con et rends mes bequilles."
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 15 Oct - 18:04
Invité
 
Sadness


"Tu crois pas que je suis assez handicapé comme ça qu'un con me fasse encore plus chier à m'empêcher de bouger?"

J'hausse sincèrement les épaules. C'est vrai que ce que je faisais n'était par fair-play, mais qui a dit un jour que je l'étais ? T'embêter pouvait me soulager de cette mauvaise humeur qui m'avait envahi depuis ce matin et qui n'avait pas totalement disparu. Et avec ton handicap, même si tu prenais une avance dans nos dialogues, je pouvais prendre une avance gestuelle. Même si ce n'était pas celle que je préférais, aujourd'hui, je pouvais bien me l'offrir.

"Je suis pas ton chien. Calme toi."

Un rire s'échappe de ma gorge et absorbe mon espace personnel. Mes yeux lisent sans réellement lire les mots tapés noir sur blanc de mon livre : je réfléchissais plutôt à mes prochains actes et aux prochaines choses que je pourrais avancer pour encore plus t'écraser. Mais ton regard qui m'observe me fait tourner les pupilles vers toi, et je suis le trajet de tes yeux : mes jambes. Un sourire en coin remplace cet air monotone sur mon visage et je replis une jambe alors que mon regard croise le tien.

"Joue pas au plus con et rends mes bequilles."

- C'est con, t'aurais presque pu être sexy sans ce qui entoure ta cheville... Ça doit t'empêcher de pouvoir danser, non ?

Je me redresse sur mon lit et pose mon bouquin plus loin. Je me lève et m'approche de ton lit pour pouvoir m'asseoir à côté de toi et poser mes mains derrière mon dos et y prendre appui. Ainsi, je tends mes jambes, m'amuse à les plier, et tout en les regardant, je murmure.

- C'est génial d'être libre et de pouvoir faire n'importe quoi avec ses jambes... Tu ne trouves pas ?

BY. MANOBLACK

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 15 Oct - 19:47
Invité
Sadness
Im Jaehin x Kim Daeho


Daeho fronça les sourcils. Pourquoi Jaehin avait toujours le chic pour mettre un doigt sur ce qui n'allait pas? Il l'ignorait. Mais il aurait voulu comprendre, afin de l'empêcher de toujours appuyer là où ça faisait mal. Il avait envie de le baffer, et de lui cracher à la gueule de fermer ses jolies lèvres. Bah oui. Il fallait dire ce qui était.

"Sans blague. J'avais pas remarqué que je ne pourrais plus danser."

Son ton était ironique. Pourtant, il était loin de rire. Il voulait même que Jaehin parte pour le laisser enfin pleurer totalement de frustration jusqu'à s'endormir.

Il regarda l'homme s'approcher jusqu'a s'asseoir à ses côtés et fronça les sourcils. Pourquoi venait-il ici? Il pouvait bien rester sur son matelas, cela ne le dérangeait pas le moins du monde. Il ne lui manquait pas. Plus ils étaient loins l'un de l'autre, mieux Daeho se portait. Il soupira d'exaspération.

"Je t'ai pas demandé de ramener ton cul sur mon lit, mais mes bequilles. À moins que tu veuilles tant que cela observer ma beauté, et profiter du fait que je ne puisse pas me défendre?"

Il ne se décala pas. Bien que l'envie y était. Il ne pouvait juste pas montrer à son adversaire qu'il ne voulait pas être près de lui, et donc, ses petites faiblesses.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 15 Oct - 21:07
Invité
 
Sadness


Tu étais plutôt amusant, en fin de compte. Si tu pouvais me distraire de cette matinée qui s'avérait plus qu'ennuyante, je disais oui : puis avec cette jambe, j'étais sûr que tu ne pouvais pas trop bouger et m'attaquer physiquement comme la dernière fois. Ah, cette dernière fois... Notre rencontre restera sûrement gravée dans ma mémoire pendant un certain moment. Et rien que de penser au baiser que nous avions pu échanger, une sensation bizarre succombait à mon corps. C'était comme ça à chaque fois que j'y pensais. Après tout même si les rumeurs disaient le contraire, je ne mettais pas certaines parties de mon corps à portée des mains d'autrui : je jouais de mes atouts, oui, mais seulement pour que les personnes d'en face regardent.

Ce baiser n'était donc pas habituel et je ne doutais pas que le bruit avait déjà dû faire le tour de l'école.

"Je t'ai pas demandé de ramener ton cul sur mon lit, mais mes bequilles. À moins que tu veuilles tant que cela observer ma beauté, et profiter du fait que je ne puisse pas me défendre?"

Ta première phrase me fait sourire, d'un sourire sincère qui m'est rare. Je secoue la tête et repose mes pieds au sol, mes yeux restant sur ton visage. Je n'allais pas te mentir sur le fait que tu étais beau, c'était impossible. Mais ce n'est pas pour autant que j'allais te l'avouer. Ça, jamais je ne serai en mesure de te le dire.

- C'est vrai que tu ne peux pas te défendre, mh... Je peux faire tout ce que tu veux, ce plâtre t'empêchera de bouger trop brusquement. Alors, Daeho...

Je me rapproche légèrement de toi jusqu'à remonter mes jambes sur tes cuisses. Afin que le haut de mon corps ne tangue pas, je pose mon avant-bras sur ton épaule et ma tête se repose sur ma main. Un sourire plutôt fier de mes actions accapare mes lèvres, et je murmure.

- Qu'est-ce que ça fait de se faire dominer par quelqu'un de moins viril que soi ?

BY. MANOBLACK

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 15 Oct - 21:19
Invité
Sadness
Im Jaehin x Kim Daeho


Daeho grimaça. Il savait qu'il aurait dû se taire, mais cela avait été plus fort que lui. Jeter quelques piques à Jaehin était devenu un réflexe, maintenant, mais, bien sûr, cela finissait par se retourner contre luI. Cet idiot ne trouvait rien de mieux que de lui grimper à moitié dessus pour bien lui montrer que, avec son plâtre, il n'était qu'un bon à rien. Mais il n'avait besoin de personne d'autre que sa jumelle pour le lui rappeler.

"Ça fait que j'ai envie de te foutre une gifle. Si tu veux jouer, vas voir quelqu'un d'autre; je ne suis pas d'humeur."

Et c'était le moins que l'on puisse dire. Le fait qu'il supporte la présence de Jaehin relevait du miracle. Surtout qu'il n'était même pas son ami! Il aurait très bien pu repousser le garçon, seulement il savait que, s'il faisait cela, il devrait se débrouiller pour récupérer ses bequilles. Et ramper comme un asticot sur le sol n'était pas dans ses options des plus en vogue.

Il posa donc ses mains sur les épaules du jeune homme en fronçant les sourcils un peu plus. Ce gamin était vraiment des plus soûlant.

"Tu sais que je me retiens de te pousser au sol?"

Et puis, doué comme il l'était, il se serait laissé entraîner dansla chute par Jaehin. Il soupira intérieurement. Contrer les attaques de ce jeune homme deven ait un vrai casse tête.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 28 Oct - 11:37
Invité
 
Sadness


Je mime une mine faussement choquée lorsque tes mots sont prononcés. Je ne savais pas de quoi tu étais capable, mais quelque chose me dit que j'avais tord de rester sur toi. Et même si une une de tes jambes était handicapée, aucun de tes bras ne l'étaient : et vu leur taille par rapport aux miens, je n'allais pas tester tes capacités de résister à mes attaques. Dans cette position, du moins.

Je retire mes jambes de tes cuisses et me lève pour me diriger vers mon lit et attraper les bequilles. Mon regard se dirige vers toi et une idée me vient soudainement en tête comme un éclair de ce côté sadique et territorial qui régnait en moi. Je m'approche lentement de toi jusqu'à m'arrêter face à ton corps : mes jambes touchaient presque les tiennes, et je me mordais la lèvre d'impatience.

J'allais enfin avoir ce que je voulais.

Les bequilles finissent cachées derrière mon dos à l'aide de mes mains, comme pour t'empêcher de les prendre. Mes yeux fixent ton visage avec un de ces sourires que tout le monde détestait : et qui provoquait certaines mines de dégoût mais aussi d'appréhension. Je finis par m'exclamer.


- Si tu veux te déplacer, tes bequilles sont juste là. Mais si tu les veux, je veux entendre tes excuses pour le jus d'ananas, la dernière fois.


BY. MANOBLACK

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 29 Oct - 8:18
Invité
Sadness
Im Jaehin x Kim Daeho


Daeho avait une soudaine envie de meurtre. Jaehin commençait à sincèrement lui taper sur le système. Et avouer à quelqu'un qu'il voulait vraiment s'excuser pour qu'il ne puisse enfin lui foutre la paix lui ferait assez mal... Alors il se refusa à le faire. Son regard devint dur, et il l'observa droit dans les yeux.

"Si tu crois que je suis assez idiot pour faire ça."

Il sortit son téléphone pour chercher un contact bien particulier.

"Ah! Kim Yuri, ma petite soeur bien aimée... Je suis sûre qu'elle se fera une joie devenir aider son grand frère qui est dans un cas difficile. Tu ne crois pas?"

Il plissa les yeux en le regardant avec un air malicieux. Bien sûr, pour éviter qu'il ne lui prenne son téléphone, il le garda bien en main, mais le mettait bien en évidence. Il ne comptait pas rester ici pendant des heures. Pas avec cet idiot qui l'empêchait encore plus de bouger. Il avait simplement envie de décompresser, mais avec ce type de personnes, cela devenait compliqué.

"Si tu veux jouer au plus con, Jaehin, sache que tu n'y parviendra pas."

Rien que de voir son air joueur quand il cachait ses bequilles lui donnait envie de lui foutre une baffe. Mais ce serait gâcher ce joli minois... Quel dommage. Pourtant, il faudrait bien qu'il s'en récolte, des gifles. Cela se perd, de nos jours. Et Daeho n'était pas toujours d'humeur assez clémente pour lui permettre de ne pas lever la main sur lui. Il avait beau avoir des principes, des jours comme celui ci, il n'avait pas assez de patience.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 12 Nov - 13:59
Invité
 
Sadness


Tu me tenais encore tête ce qui avait don de m'agacer : ne pouvais-tu pas t'excuser que je te rende tes béquilles et qu'on en finisse une bonne fois pour toute ? Malheureusement pour toi (et ça tu avais dû le comprendre) tu étais tombé sur bien plus têtu.

Je lève alors mes yeux au ciel avant que mes sourcils ne se froncent. Puis j'éclate dans rire, et c'est dans ce rire franc que je prononce.

- Attends, t'as vraiment besoin de ta sœur pour te défendre ? Je te savais faible, mais de là à appeler ta petite sœur chérie pour qu'elle vienne te sauver des bras du vilain Jaehin... Oh, Yuri, viens me sauver, un homme viril m'a piqué mes béquilles...

Je t'imitais d'une voix bien plus aiguë que la moyenne, et je te fis un clin d'oeil pour aller m'asseoir sur mon lit, et jeter les instruments que tu voulais plus loin sur ce dernier. Je m'allonge, les mains coincées derrière ma tête et les yeux tournés vers toi. J'observe ton visage dominé par la colère, puis ton plâtre, avant que mes lèvres ne forment une moue.

- Tu sais ce qu'il te reste à faire si tu veux tes trucs, là. Et je parle pas d'appeler ta princesse pour qu'elle vienne te sauver, non, juste des excuses. Et dépêche-toi, sinon, ce sera à genoux que tu me les feras.

Je plie mes jambes, les tendant, un sourcil haussé dans ta direction avec mon fidèle sourire en coin qui n'exprimait que de la provocation, rien d'autre.

BY. MANOBLACK

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 31 Déc - 13:21
Invité
Sadness
Im Jaehin x Kim Daeho


Daeho serrait les poings à chaque parole que Jaehin débitait. Pensait-il vraiment avoir le dernier mot? Il était beaucoup plus têtu que ce qu'il n'y paraissait, et, même s'il était à moitié handicapé par ces béquilles, il ne laisserait pas son camarade de chambre lui marcher dessus. Il pouvait être aussi bien chiant que méchant, et ne se gênerait pas de le montrer au jeune homme. Alors, croisant ses bras sur sa poitrine, il regarda son vis-à-vis s'asseoir comme si de rien n'était.

"Parce que tu crois que tu arriveras à me forcer à me mettre à genoux? Tu as dû fumer avant de venir ici... Ah, non, j'ai oublié que tu ne faisais que lire à longueur de journée."

Il leva les yeux au ciel. Il avait beau beaucoup apprécier la lecture, cela ne changeait pas tellement le fait qu'il ne voyait pas comment quelqu'un pouvait rester le nez fourré dans un livre pendant plus de trois heures non-stop, sauf s'il portait des lunettes. Or, Jaehin n'en portait pas. Alors cela devait être un secret bien gardé, pour qu'il n'ait pas les yeux explosés à la fin d'une seule journée pleine de mésaventure qu'il n'a même pas subi réellement. Il se fit la réflexion que, peut-être était-ce un moyen à son colocataire de s'échapper de sa vie qui lui semblait un peu trop fade.

Il fit jouer ses doigts sur son matelas, avant de soupirer lourdement, et de s'y allonger de tout son long, et de fermer les yeux. Il n'avait pas envie de jouer, aujourd'hui, et, ça, il faudrait que Jaehin le comprenne sans insister. Sinon, il risquait de se prendre un coup de plâtre entre les jambes.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 5 Fév - 16:26
Invité

Sadness
ft Kim Daeho



Au fond, te voir comme ça ne me plaisait pas. Depuis notre première altercation, tu ne manquais pas d'idées pour m'embêter de façon verbale comme physique. Et là, le plâtre empiétait sur les deux. Mon visage se déforme alors en une légère moue pendant que je tâte pour prendre tes béquilles dans ma main. Une fois trouvées, je me lève pour me rapprocher de ton lit et m'asseoir à tes côtés.

- Tu ne m'amuses pas vraiment, comme ça. Je n'ai même pas eu tes excuses en plus, alors que tu es clairement en tord. Je n'ai pas envie de m'énerver avec toi aujourd'hui. Les voilà, tes béquilles.

Presque à contre-coeur, je pose les béquilles à côté de toi. Je ne possédais pas un caractère des plus compatissants, mais malgré tout, depuis toutes ces semaines passées à me chamailler avec toi, je m'étais peut-être attaché à ta personne et mon quotidien sans ta présence ne serait plus vraiment le même. C'était quelque chose que je ne pouvais pas le nier.

Je me lève, glissant mes bras contre mon buste pour tourner mon corps vers toi.

- Pour me faire pardonner, je veux bien t'inviter au karaoké. J'ai personne avec qui y aller et je meurs d'envie de me sentir supérieur à quelqu'un, et comme tu dois être relativement nul en chant... Viens avec moi.

Je sentais que j'allais regretter l'invitation mais après tout, une sortie ne me ferait pas de mal.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hopeless Choice :: Let's talk :: Archives :: RPs terminés-
Sauter vers: