Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Let's talk :: Archives :: RPs abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Getting back on friendly terms again - Kayson Dan and Im Jaehin

avatar
Invité
Invité
Lun 19 Juin - 15:07
Invité
❝Just let me kill you❞




Getting back on friendly terms again
Kayson Dan and Im Jaehin
« ♪ But you let me down so many times
Ooh, I've got nothing more to say. ♫  ♪  
»

Lunette de soleil sur le nez et une sucette à la pomme a la bouche, fredonnant doucement la musique qui passait à la radio. La climatisation à fond, j'attendais Jaehin devant son école.  Apparemment, il avait des examens aujourd'hui et du coup il ne savait pas à quelle heure il allait terminer.
Je me retrouvais donc à l'attendre dans ma voiture. Il a toujours aimé jouer avec ma patience, mais ça m'importait peu.

Monsieur voulait faire les magasins en ma compagnie, je ne savais pas comment il avait réussi à me convaincre de le suivre. Je n'avais pas grand chose a faire de mes journées, alors au fond ce n'était pas une si mauvaise idée. J'étais d'ailleurs persuadé qu'il m'avait indiqué une mauvaise heure histoire de me faire attendre comme un con.

Un long soupire s'était échappé de mes poumons, ça allait être une longue journée sous la chaleur du soleil. Au bout d'une bonne demi-heure, la porte de ma petite chérie s'ouvrit. Le blaireau était enfin arrivé, il était temps..

« Pas trop tôt. Tu comptais me faire attendre encore longtemps ? »


J'avais remis ma ceinture de sécurité attend qu'il monte avant d'allumer le contact et de sortir de la place. Je pouvais actionner la conduite automatique mais je préférais diriger ma petite chérie ayant trop peur de l’abîmer.

« Si tu veux y a des trucs a grignoter dans la boîte à gant, alors sers-toi. Et tant que tu y es donne-moi un arlequin. »

Le centre commercial était assez loin d'ici, mais en prenant l'autoroute ça allait être plutôt rapide.

made by lizzou
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 19 Juin - 16:29
Invité

Im
Jaehin

Kelsey
Derek

Getting back on friendly terms again
14h10. Un papier à la main comme guise d'éventail, cela faisait presque vingt minutes que je regardais ta voiture garée devant l'université. Là où certains auraient pu voir le stress et l'appréhension de te retrouver, je voyais simplement la satisfaction de te voir attendre en plein soleil. Un sourire naît sur mes lèvres quand je vois la sucette au coin de tes lèvres. Je me lève pour changer mon simple tee-shirt contre un autre plus présentable. Un blanc cassé, un jean bleu clair déchiré ; cela fera l'affaire pour aujourd'hui. Je prends mon argent et mon téléphone pour sortir de la chambre.

Je n'allais pas non plus te donner une insolation, si ?

Je sors de l'école pour me diriger vers ta voiture et ouvrir la portière passagère. Je m'assois sans te jeter un regard, fermant derrière moi et m'attachant. Je ris jaune à tes paroles, ouvrant la boîte à gants pour chercher ce qui pourrait me plaire.

- Quelle heure ?

Je regarde le tableau de bord. 14h17. J'ai un rictus tout en reportant mon attention sur la nourriture.

- J'étais censé attendre jusqu'à 20, je suis en avance.

Je parcours la boîte à gants. Rien d'intéressant. Je pends tout de même un arlequin que je te tends, et attends que tu enlèves la sucette que tu avais à la bouche pour te prendre cette dernière.

- C'est ça, que je veux.

J'enfonce la sucrerie dans ma bouche pour reporter mon attention dehors. Je n'aimais pas l'autoroute, mais je ne voulais pas non plus passer trop de temps avec toi. Je ne sais même plus pourquoi je t'avais proposé de sortir. Une envie de te revoir et surtout d'enterrer cette hache de guerre ; même si je l'avais redressé en prétendant avoir un examen. Je savais que j'étais le fautif, mais jamais je ne le dirai à voix haute. J'avais une bien trop grande fierté pour ça, et le caractère que j'avais réussi à me forger m'y interdisait. Alors je rejetais tous les autres comme si cette réaction était la meilleure défense - je savais que non. Cependant, elle m'aidait à garder la tête haute et à dominer dans n'importe quelle situation. Je ne voulais plus revivre ces quatre années.

Quinze minutes de trajet silencieux. Je sors de la voiture pour soupirer sous la chaleur, agitant alors mon tee-shirt pour créer de l'air. Je te rejoins pour me diriger vers le centre-ville, commençant alors la discussion.

- Alors, quoi de neuf ? Tes études ? Tu t'es trouvé une copine, un copain ? Il va falloir passer à autre chose, tu sais.

J'ai un sourire en regardant ailleurs. Les boutiques, surtout - celles pour les enfants. Mes yeux curieux se posent sur les vitrines jusqu'à ce qu'une m'interpelle. L'héroïne de mes rêves se trouvaient en panneau derrière le verre, ses fidèles compagnons à côté et derrière elles. Autour d'eux, toute sorte d'accessoires. Je m'arrête pour tirer sur ton poignet que je venais d'agripper sans quitter la vitrine de mes yeux.

- Tu veux bien m'acheter le DVD de Vaiana ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 19 Juin - 18:35
Invité
❝Just let me kill you❞







Tristesse quand tu es là.  

Getting back on friendly terms again
Kayson Dan and Im Jaehin



Tu me voles ma sucette sans rien me demander. Je te jette un rapide regard de surprise avant d'éclater de rire. J'hésitais à mettre la conduite automatique pour reprendre ce qui m'appartenait, mais je ne voulais pas faire ça en plein milieu de l'autoroute. Le silence avait finit par prendre place, je fredonnais juste sur les musiques qui passaient. J'avais beau avoir l'air de bonne humeur, j'avais une certaine rancoeur envers ta personne, mais je ne préférais rien dire. Ce n'était pas mon genre de pleurer comme une petite fille, ou de me rendre vulnérable pour une vieille histoire. Seule ma colère savait s'exprimer, ma tristesse se cachait souvent derrière elle.

Arrivé dans le parking du centre, je m'arrête et descent de ma petite chérie. J'attends que tu descendes à ton tour avant d'envoyer ma voiture chercher une place. Je range les clés de celle-ci dans la poche de mon pantalon, me dirigeant en direction de l'intérieur. Pour ne pas changer, tu te mis à me poser des questions. Ce genre de question « qui fâche », mais j'ai décidé de tout prendre à la rigolade.

« Quoi de neuf ? Mh.. Eh bien, je suis officiellement médecin légiste. J'ai terminé les études c'est pourquoi je suis de retour en Corée. Une copine ? Pourquoi ? Tu veux me draguer ?  »

Un petit rictus se tire sur mes lèvres. Voulais-tu remuer le couteau dans la plaie, où est-ce que ton objectif était tout simplement de me rappeler les sentiments que j'avais eus à ton égard. Ça m'intriguait un peu, mais j'étais sûr que j'allais finir par le savoir. Inspiré dans mes pensées, je ne fis pas attention à ton intérêt face aux vitrines des magasins enfants jusqu'à que tu finisses par me tirer par le poignet tel un enfant.

J'observe la vitrine à mon tour. C'était qui elle ? J'avais presque oublié ton admiration pour ce genre de choses. Ma main par a la recherche de mon portefeuille. Je prends deux billets de 50000 wons (40 euros le billet) et te les tends naturellement.

« Je ne sais pas combien coûte ton truc, mais vas y, achètes le donc. Si t'as pas assez dis le moi.  »
Tu prends mon billet sans hésiter avant d'entrer dans le magasin. Je te suis sans dire un mot. Mes yeux parcouraient chaque article du magasin par simple curiosité. J'attendais simplement que tu finisses tes achats. Soudainement, mon regard est attiré par un article. C'était le jeu d'échecs Zelda en édition limitée. Je le prends sans perdre un instant te rejoignant à la caisse. Un petit sourire était scotché sur mon visage. J'étais heureux d'avoir trouvé cet article qui allait compléter ma petite collection. Je ne faisais même plus attention à ta personne. Je paie simplement mes achats avant de sortir du magasin, peu de temps après toi.


made by lizzou
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 19 Juin - 23:35
Invité

Im
Jaehin

Kelsey
Derek

Getting back on friendly terms again
Je ne suis pas surpris lorsque tu me tends deux billets. J'avais toujours été capricieux et toi, tu m'avais toujours satisfait ; bien que bien après notre rupture, je ne te pensais pas rester le même. Malgré tout, je souris et prends ton argent pour me diriger vers le magasin. Puisque tu m'en avais donné trop, j'achète d'autres choses en rapport avec l'héroïne de mes rêves. Le dvd, le même collier qu'elle, deux peluches représentant ses animaux de compagnie, des autocollants, des stylos, et toute autre papetterie inutile que je garderai en décoration sur le bureau de ma chambre. Je t'avais bien usé la moitié de ton argent et j'étais satisfait de ces achats. D'ailleurs, je remarque ce que tu achètes et souris d'une manière amusée. Ah, oui, cet amour pour Zelda...

Je sors du magasin et te tends ton argent. Je garde tout de même quelques pièces histoire d'aller m'acheter une glace italienne dans le petit commerce d'en face, et j'en profite pour dire.

- Et pour répondre à ta question, non. Je sais que tu aurais adoré que je te drague parce que je te plaît toujours, ton regard ne me trompe pas, mais toi, tu ne me plaît pas. Sauf ton argent.

Je me retourne vers toi, ma glace en main. Goût vanille, je passe ma langue sur cette sucrerie dont je rafolle et te fais signe de continuer notre route. J'avais encore un tas d'argent à dépenser, après tout. Je reprends la marche à côté de toi, serrant le sachet contre moi tout en dégustant ma glace. Mes yeux se lèvent vers toi de temps à autre. Tu avais changé, et je devais avouer que tu t'étais embellit au fil des années. Je suis d'ailleurs surpris dans ma contemplation et je passe ma langue sur le coin de mes lèvres pour m'exclamer.

- Ça me rassure que tu sois devenu plus beau. J'avais un peu honte à assumer que tu étais mon ex petit-ami.

Et je retourne ma tête pour chercher une boutique susceptible de m'intéresser. J'étais venu ici pour acheter des choses, après tout. Seulement, après quelques secondes de marche, je remarque un groupe Irlandais jouer sur le trottoir, et je t'interpelle aussitôt pour me diriger vers ce dernier. Il y avait déjà pas mal de monde rassembler autour des quatre artistes. Je reste derrière la foule pour me hisser sur la pointe des pieds afin de tenter de les voir, finissant ma glace. La musique Irlandaise faisait parti de mes préférées. Je m'apprête à te demander une énième chose quand je pose mes yeux sur ton visage qui fixait la foule. Mon rire s'envole alors dans l'air.

- Tu as l'air intéressé. Ton regard... Il est intense. Un peu comme quand tu regardais mes courbes, à l'époque où je dormais avec toi.

Je cache un sourire amusé dans un dernier regard vers toi, et tourne les talons pour sortir de la foule. Mes pas me mènent jusqu'à la poubelle où je jette le mouchoir que m'avait donné la commerçant, juste après m'être lavé les mains ainsi que les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 20 Juin - 15:55
Invité
❝Just let me kill you❞







Tristesse quand tu es là.  

Getting back on friendly terms again
Kayson Dan and Im Jaehin


Je prends la monnaie que tu me tends. Que tu l'as garde ou non m'importait peu. Toutes mes pensées étaient tournées sur mon achat. J'avais tellement hâte de rentrer chez moi pour trouver une place adéquate à mon nouveau jeu d'échecs. Je te regarde aller acheter une glace, je m'attendais tout de même à ce que tu m'en achetes une, malheureusement je m'étais faits de faux espoirs. Je soupire légèrement pour faire part de ma petite frustration.Je sors un arlequin de ma poche pour le fourrer dans ma bouche. Je t'écoutais en adoptant un air assez sérieux, mais au plus profond de mon être j'étais mort de rire.

« Ah bah oui, mon regard ne te trompe pas. T'as raison.    »

Je baille légèrement, le fait de t'avoir attendu tout ce temps sous le soleil dans la voiture m'avait un peu épuisé. Je te suis en essuyant légèrement les larmes qui se formaient sous mes paupières. Il fallait que j'achète quelque chose pour me réveiller. Peut-être un coca ? En plus d'être fatigué, j'avais vraiment chaud. J'essaie tant bien que mal de faire un peu de vent avec mes mains, mais c'était peine perdu. Ma main finit par se retrouver dans ma chevelure. Si ça continuait ainsi j'allais finir tout transpirant.
Mes oreilles t'écoutaient, mais mon cerveau lui était beaucoup trop concentré sur ce maudit soleil. J'allais finir par te piquer ta glace si ça continuait ainsi.

Une musique vient alors titiller mes oreilles, mon regard a la recherche de la provenance de ce son finit par trouver l'auteur. C'était apparemment des Irlandais. J'en avais jamais vu de ma vie, c'était nouveau pour moi. Je te voyais galérer à cause de ta petite taille, ça me faisait rire et je ne comptais pas t'aider.
Mes pupilles retournes en direction des Irlandais, leurs vêtements étaient étranges. Je me demandais à quoi ressemblait leur pays. Je l'imaginais assez beau car leur musique était joyeuse et semblable à des chants d'oiseaux. J'étais vraiment émerveillé, mais évidemment tu étais toujours là pour me rappeler ta présence.
Je tourne des yeux en écoutant tes mots.

«  Tu as l'air vachement satisfait de ne plus être avec moi. Tant mieux pour toi, mais je me demande bien si tu finiras par trouver meilleur que moi. Je ne suis pas narcissique, mais je sais ce que je vaux.  »

Un petit sourire se tire sur mes lèvres suite à mes mots. Je te regarde partir en direction de la poubelle, j'en profite pour m'approcher du groupe Irlandais pour acheter un de leurs cds. Le cd se retrouve ensuite dans le même sac que mon goodie Zelda. Je te vois revenir en ma direction.

«  Que dirais tu d'aller acheter un maillot de bain, je meurs de chaud et j'ai envie d'aller nager. Ca serait cool non ?  »




made by lizzou
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 19 Juil - 19:27
Invité

Im
Jaehin

Kelsey
Derek

Getting back on friendly terms again
Mes pas me ramènent jusqu'à toi après avoir longuement réfléchis sur la situation. Elle aurait pu être plus tendue que ça, mais elle l'était – je pense que toi comme moi sentions cette tension qui n'était pas vraiment surprenante. Après notre rupture, nous nous étions brièvement reparlés de temps à autre et c'était la première fois que nous nous retrouvions ensemble à sortir une après-midi entière.

Tes mots parviennent à mes oreilles pendant que je tourne les yeux sur le groupe celtique qui venait de finir son concert. Le coin de mes lèvres s'étire et je lève les yeux vers ton visage.

- Je t'ai connu plus subtil pour me mater, Dan.

Je repère un magasin non loin de là et me dirige vers ce dernier pour y entrer – et là, je remercie l'Homme d'avoir inventer la climatisation. Je me dirige vers le fond de la salle pour atteindre le rayon dédié aux hommes, et je n'ai pas besoin de chercher les maillots de bains puisqu'ils sont mis en avant tout au début du rayon. Rien d'étonnant avec une chaleur pareille. Puisque je connaissais ta taille (et j'avais l’œil, ce genre de chose avait été une obsession chez moi) je tire un maillot de bain gris que je te tends, ainsi qu'un noir pour moi. Le choix des couleurs n'avait rien d'anodin, mais j'avais fait semblant d'être émerveillé par la jolie couleur grisâtre qui émanait du vêtement. Et après un rapide passage en caisse où je te laisse payer, nous voilà repartis dans les rues de Séoul, t'entraînant près de l'unique piscine du centre-ville que je connaissais. C'était la plus connue de toutes. Je paye les places grâce à l'argent qu'il me reste pour me diriger près des vestiaires, comptant les pièces qu'il me restait.

- On séchera au soleil, on n'a pas pensé aux serviettes...

Dis-je sans lever les yeux de mon argent, poussant la porte d'une cabine à l'aide de mon genoux. J'entre à l'intérieur de cette dernière pour me changer, pliant mes vêtements pour poser mes chaussures sur ces dernières, et enfiler mon maillot de bain. Même si je n'aimais pas mon corps, le montrer ne me dérangeait pas tant que je n'y pensais pas. Heureusement que je savais cacher mes faiblesses avec le caractère que j'avais : c'était le point positif. Je ressors après quelques minutes pour me diriger vers un casier que j'ouvre, mettant mes affaires à l'intérieur. Ta silhouette attire mon attention et je tourne mon visage vers toi pour te faire signe de faire de même. Un casier suffira. Je referme la porte derrière tes affaires pour le fermer à clé, enroulant cette dernière autour de mon poignet.

- Au fait, évite de trop me regarder... Le gris cache mal les érections.

Je m'avance près des douches tout en me tournant de toi, te lançant un léger sourire.

- On y va ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hopeless Choice :: Let's talk :: Archives :: RPs abandonnés-
Sauter vers: