Partagez|
Take your pen

Ma bouille :

Age : 19

Messages : 142

Date d'inscription : 28/06/2016

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Plus sur moi

Plus sur moi
Plus sur moi: J'attends toujours ma peluche Vaiana.

It's you - ft Daeho.

Sam 6 Aoû - 20:38


Misunderstanding
Im Jaehin & Kim Daeho



Mes yeux étaient rivés sur mon bouquin. Il est de retour. J'avais pu assister au film il y a un an mais j'avais toujours préféré lire aux scènes d'actions qui n'étaient généralement pas représentatives de ce que nous offrait l’œuvre principale. D'ailleurs c'était une des premières fois que je m'intéressais de près à une comédie : peut-être que mes études d'histoires avaient fait que j'appréciais particulièrement ce livre à l'histoire aussi étonnante que fascinante. Une mise en scène d'Adolf Hitler au vingt-et-unième siècle, qui se réveille dans son quartier Allemand natal et qui souhaite refaire régner la zizanie qu'il avait dirigé il y a soixante ans. Il n'y avait pas à dire, c'était typiquement les histoires que j'adorais.

Mais il y avait une chose que j'aimais plus que tout, c'était manger. Et ici, la cafétéria était ouverte toute la matinée comme la journée : les plats différaient seulement des heures mais malheureusement pour moi, à 16h de l'après-midi, rien de salé ne s'y trouvait. Mes pupilles se contenteront d'un bol de fraise pour ce goûter, tant pis.

Après avoir présenté ma carte d'étudiant sous le scan qui m'autorise à passer, j'attrape mon plateau pour me faufiler dans la rangée et prendre le bol que j'avais repéré. Il y avait du monde à cette heure-là, tous devaient se reposer de leur cours des plus fatiguant. On ne me voyait pas souvent écrire pour la simple et bonne raison que j'étais toujours caché en ville ou contre un arbre pour que personne ne puisse me déranger. Le travail d'écrivain nécessitait beaucoup d'efforts, de concentration et nous ne pouvions pas le devenir : sur ce terrain là, j'en étais formel, le métier que j'allais exercer était le plus compliqué de ceux que nous avions à l'école. Et il m'arrivait souvent que les autres élèves se mettent à m'insulter parce que je ne « faisais qu'écrire » et parce que leur section demandait « de la condition physique comme mental ». Sauf que le mien demandait de l'intelligence et du bon sens, chose que visiblement, personne n'avait ici.

La salle était remplit de monde. Les élèves pullulaient, marchaient entre les tables étroites, criaient pour se parler d'un endroit à l'autre et mangeaient de tout, même de la nourriture qui ne venait pas d'ici. Nous étions un peu libre, dans cette école. Une seule règle à respecter : tout nettoyer, laisser comme propre, pour que les femmes de ménage n'aient pas à pleurer en voyant l'état de ce qu'elles mettaient en place chaque matin. Et cette permission qui plaisait à tout le monde faisait que personne ne se défiait aux obligations de propreté. À part quelques chaises mal rangées, des miettes de pains sur la table, des affaires oubliés, les étudiants respectaient le matériel comme le personnel. Du moins depuis l'ouverture de l'établissement, je n'avais connu qu'une ou deux bataille, mais je m'attendais à pire avec cette deuxième année qui ne faisait que débuter.

Je m'avance entre les chaises pour arriver à une des seules tables encore disponibles en plein milieu de la cafétéria. Je n'en étais pas plus intimidé. Je dépose mon plateau sur la table pour prendre place face à cette dernière et mes mains se faufilent jusqu'à mon livre pour l'ouvrir au marque-page que j'avais déposé entre deux pages. Je reprends alors ma lecture, m'éloignant bien vite du brouhaha pour piocher, quelques fois, dans les fraises rouges et sucrées. Comme je les adorais. Dans ces moments-là, rien ne pouvait me couper du monde. Rien à part quelques gouttes fraîches que je sens sur mon épaule suivis d'un éclaboussement d'une des pages de mon livre et je comprends rapidement la situation. Je me lève pour faire face à l'abruti, une photo que j'avais glissé dans mon livre s'effondrant au sol alors que je jure en voyant mon père. Ça attendra. Je lève les yeux vers toi et je ne perds pas de temps pour te reconnaître. Kim Daeho, deuxième année, mon colocataire à qui j'avais du parler... Trois fois depuis mon arrivée.

- Tu pouvais pas faire plus maladroit, crétin ? T'as vu l'état de mon livre ? La page est foutue, je pourrai jamais la lire. On t'a donné des pinces à la place de tes doigts ? Tu as intérêt de me payer ce bouquin, sinon ça va mal se terminer.

Code par Nyan-cat sur Never-Utopia

v⌒v⌒v⌒v⌒



Dernière édition par Im Jaehin le Dim 7 Aoû - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Plus sur moi


It's you - ft Daeho.

Sam 6 Aoû - 21:11
It's you
Im Jaehin x Kim Daeho


Daeho soupira bruyamment, faisant au passage se retourner quelques personnes vers lui. Mais il s'en fichait. Aujourd'hui avait été une mauvaise journée de A à Z, et il ne le cacherait à personne. Ce serait mentir. Il espérait revoir Yuri très bientôt, pour qu'elle puisse le calmer à elle seule, et qu'elle soit la soeur aimante qui le soutiendra toujours dans toutes les situations qu'il connaissait si bien.

Dès son premier cours de danse du matin, Daeho s'était sentit mal. Très mal. Son professeur avait demandé une entrevue de leur de leur avancement sur leurs chorégraphies. Il avait été le premier à passer, assez fier de sa danse sur le refrain de la musique choisie, puisqu'il avait beaucoup de temps à trouver cet enchaînement pour le moins original. Ce à quoi il ne s'attendait pas, c'était toutes ces critiques qu'il avait reçu. Selon son professeur, rien n'allait, et il fallait tout revoir, en gros. Il avait donc été rabaissé devant tous ses camarades, et l'avait plutôt mal pris, ce qui paraissait quelque peu logique.

Après tous ses efforts, le jeune homme décida de se restaurer à la cafétéria de l'établissement. Daeho avait toujours préféréles plats salés à ceux sucrés, et il aurait pu s'acheter un paquet de chips, mais son corps avait besoin de sucre pour regagner en énergie. Il se prit donc un jus d'ananas,  accompagné d'un bol de salade de fruits. Fraises, kiwi, manges, pêches. Bref. Il imait cela.

Après son tour de repérage, il se décida à rejoindre une des seules tables de libre en plein milieu de la salle. Ce qu'il n'avait pas calculé dans sa trajectoire, par contre, c'était la petite tête brune qu'il venait de percuter. Malheureusement, venant tout juste d'arrêter de boire à sa bouteille, le liquide se déversa sur les pages de son vis-à-vis, et il se mordit la lèvre, gêné par la situation. Bientôt, il releva la tête vers le jeune homme et reconnut sans aucun mal Im Jaehin. Son colocataire. Alors qu'il partait pour s'excuser, le garçon prit bien rapidement là parole, lui faisant froncer les sourcils.

"Je te demande pardon? Tu n'avais qu'à relever ta bouille d'ange pour regarder où tu posais les pieds! Je me demande bien qui est le crétin d'entre nous deux!

Honnêtement, il avait eu l'espoir de bien s'entendre avec lui. Mais c'était plutôt mal parti...
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Take your pen

Ma bouille :

Age : 19

Messages : 142

Date d'inscription : 28/06/2016

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Plus sur moi

Plus sur moi
Plus sur moi: J'attends toujours ma peluche Vaiana.

It's you - ft Daeho.

Sam 6 Aoû - 22:55


Misunderstanding
Im Jaehin & Kim Daeho



"Je te demande pardon? Tu n'avais qu'à relever ta bouille d'ange pour regarder où tu posais les pieds! Je me demande bien qui est le crétin d'entre nous deux!"

Je roule des yeux à ta remarque. Ce n'était pas son compliment qui allait me calmer, ça non.  Ton jus avait beau gâché une seule page de mon livre, c'était des lignes que je n'avais pas encore vues et qui allaient trop m'intriguer pour pouvoir continuer la suite de l'histoire. Je crois que notre rencontre allait rester un de mes pires souvenirs.

- En plus d'être idiot, tu fais preuve d'une mauvaise foi incroyable. On dirait une vraie fille...

Et pour couronner le tout, mon tee-shirt blanc préféré avait été tâché de jaune par ta boisson. Un de mes seuls tee-shirt aussi clair car je n'aimais porter que des vêtements foncés qui amincissaient ma taille : il était écrit « BLACK PEARL » en noir sur ma poitrine et j'osais espérer que la tâche allait disparaître au bout d'un lavage. Dans le cas contraire, je te ferais payé le double du prix qu'il m'avait coûté, peu importe ta situation financière.

- Regarde ce que t'as fais à mon haut, en plus... T'es vraiment maladroit.

Il fallait avouer que j'avais toujours été comme ça. J'aurais pu abandonner et te laisser partir car puisque tu étais mon colocataire, j'étais amené à te croiser plusieurs fois dans la journée, mais j'étais bien trop entêté et provocateur pour m'arrêter ici. Surtout que j'étais seul depuis un moment, peut-être trop longtemps pour pouvoir m'empêcher d'arrêter mes remarques abaissantes sur ta personne. J'étais partagé entre le besoin d'animer ma journée et l'envie de t'étrangler.

Je croise alors mes bras sur mon torse pour lever les yeux vers toi. Si notre rencontre avait pu se faire autrement, je n'aurais pas hésité à jouer de cette bouille d'ange pour parvenir à mes fins. Ce n'était pas vraiment ce que j'adorais faire mais il fallait avouer que tu étais loin d'être repoussant mais je ne m'étais jamais attardé sur ton visage. Après tout, tu étais danseur et tes journées devaient se dérouler à la salle de danse comme dans les salles d'entraînements. Cette remarque me fit d'ailleurs sourire et je me mis à sourire en coin, un sourcil haussé.-

- Pour un danseur. Quoi, tu n'es pas sensé bien te servir de tes jambes ? Tu es si mauvais que ça ? Fais attention à tes notes, tu es sensé pouvoir étonner tes professeurs et tes camarades, pas les faire rire.

Code par Nyan-cat sur Never-Utopia

v⌒v⌒v⌒v⌒

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Plus sur moi


It's you - ft Daeho.

Dim 7 Aoû - 11:13
It's you
Im Jaehin x Kim Daeho


Daeho fronça les sourcils un peu plus à chaque remarque de son vis-à-vis. Déjà, on ne le traitait pas ainsi de "fille" sans répercussions. Il ressemblait à une fille? Est-ce qu'il avait les cheveux longs? Même pas, alors qu'il se taise. Ce genre de remarques avait le don d'énerver Daeho. De plus, il ne savait pas ce que c'était cette mode de dire "oui, tu agis comme une fille. Avait-on jamais dis à une femme, justement, qu'elle agissait comme un homme? Il ne lui semblait pas.

"Je devrais te retourner la réflexion. Si tu ne veux pas avouer que tu étais trop plongé dans ton bouquin pour me voir arriver, c'est un problème."

Son haut? Et lui, il n'était pas maladroit, peut-être? Il appelait cela du "foutage de gueule" comme on le dirait proprement par chez nous. Non mais, quel culot ce minus avait-il?

"C'est bon, t'as trois fois rien, et ça partira au lavage, calme toi."

Il avait envie de partir, mais bon... Son colocataire n'allait certainement pas être du même avis. Et il allait bien râler comme il le fallait, une fois le moment venu. Quelle plaie. Il devrait même le supporter dans sa chambre, quoi... Il n'aurait jamais dû accepter de prendre un colocataire. Franchement, était-ce seulement possible de faire plus énervant que lui?

Pourtant, Jaehin était mignon, et loin d'être repoussant. Mais il avait un caractère bien trop soûlant à son goût. Rien que le fait qu'il le regarde de la sorte lui donnait envie de lui dire de détourner le regard. Mais il se retenait de toute ses forces. Ce serait un manque conséquent de respect, et il ne voulait pas en venir jusqu'ici.

La dernière partie de son discours lui donna presque envie de le frapper, devant tout le monde. Il ne savait même pas quelle journée pourrie il avait eu aujourd'hui, et quelle humiliation il avait subi devant tous ses camarades. Ce jeune homme savait appuyer où ça faisait mal, et il détestait ça. Il n'y avait que Yuri, qui, d'habitude, savait faire ça avec lui.

"Oh, ferme la. Tu es autant fautif que moi, alors arrête de te plaindre et de rejeter la faute sur les autres. Peut-être que si tu te la jouais moins intello, que tu levais les yeux de ton bouquin, et que tu ouvrais les yeux sur la vie, alors tu te rendrais compte que t'as loupé une étape. Tu sais? Avoir des amis."

Il leva les yeux au ciel, et tenta de le contourner pour rejoindre sa table.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Take your pen

Ma bouille :

Age : 19

Messages : 142

Date d'inscription : 28/06/2016

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Plus sur moi

Plus sur moi
Plus sur moi: J'attends toujours ma peluche Vaiana.

It's you - ft Daeho.

Dim 7 Aoû - 16:27


Misunderstanding
Im Jaehin & Kim Daeho




Maintenant, il rejetait la faute sur un étudiant qui n'avait que lu son bouquin pendant qu'il mangeait tranquillement un bol de fruits. C'était pire que de la mauvaise foi, et je n'aimais pas vraiment entendre quelqu'un aller à l'encontre de ce que je disais. N'aurait-il pu pas avouer sa faute et s'excuser comme on le faisait toujours auprès de moi ? Je n'étais pas le fils de la directrice pour rien.

Nous avions dû alerter quelques élèves dans notre altercation puisque je sentais des regards se fondre sur nous et le brouhaha de la cantine s'apaiser. Ce n'était pas souvent que ce genre de choses avait lieu à la cafétéria et surtout à cause de quelque chose digne d'une scène de film romantique.

"Oh, ferme la. Tu es autant fautif que moi, alors arrête de te plaindre et de rejeter la faute sur les autres. Peut-être que si tu te la jouais moins intello, que tu levais les yeux de ton bouquin, et que tu ouvrais les yeux sur la vie, alors tu te rendrais compte que t'as loupé une étape. Tu sais? Avoir des amis."

J'écoute son discours sans l'interrompre, mes yeux rivés sur son visage alors qu'un sourire en coin se dessine sur mes lèvres. J'avais dû touché un point faible. Mais lui aussi le fit dans ses derniers mots et je perdis cet air arrogant qui occupait jusque là mon visage pour serrer les poings et mordre l'intérieur de mes joues. Je n'aimais pas qu'on me rappelle que je n'avais pas d'amis : je n'en avais eu qu'un dans la totalité de mon existence puisque personne ne m'avait jamais réellement apprécié. Et surtout pas au collège. Mais heureusement pour moi, tu ignorais cette période.

Après avoir prononcé ces paroles, tu t'apprêtais à repartir mais je n'avais absolument pas envie d'en rester là. Surtout lorsque je n'avais pas le dernier mot ce qui était signe de défaite pour moi : et il fallait dire que j'étais plutôt mauvais joueur. Je prends alors ton verre de jus de fruits qui s'avérait être de l'ananas - je détestais cette odeur et je la reconnaîtrais entre milles, puis je te jette le reste au visage avant de le plaquer sur ton plateau d'un geste un peu trop brusque. Heureusement qu'aucun personnel ne nous voyait.

Puis au final, j'étais chouchouté, ici.

- Imbécile. Ça t'apprendra à me contrarier. Débarrasse mon plateau, je n'ai pas le temps pour les garçons comme toi.

Mes sourcils se froncent et je m'accroupis pour prendre la photo qui était tombé de mon livre. Je prends mon sac que je jette sur mon épaule dans le but de sortir de la cafétéria. Tu venais de gâcher ma journée.


Code par Nyan-cat sur Never-Utopia

v⌒v⌒v⌒v⌒

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Plus sur moi


It's you - ft Daeho.

Dim 7 Aoû - 17:40
It's you
Im Jaehin x Kim Daeho


Quand Daeho dépassa Jaehin, il comptait bien ne pas revoir ce visage qui n'énervait tant avant un bon moment. Il l'avait énervé, et ce prétexte lui suffisait à ne même pas vouloir rentrer dans sa chambre ce soir, et voir son visage si énervant. Enfin, il avait un beau visage, mais il était sûr que de le revoir l'énerverait vraiment. Il avait voulu écraser la petite photo d'une personne inconnue qui avait glissé du livre de son vis-à-vis, mais n'y était pas parvenu à temps. Tant pis.

Alors, il fit comme si de rien n'était, enfin, c'était jusqu'à ce qu'il voit toutes les prochains actions se dérouler rapidement. Il vit alors son nouvel ennemi lui balancer son verre de jus d'ananas -le seul qu'il buvait avec celui de pomme- à la figure, et ferma les yeux, en sentant la très forte odeur du fruit qui était maintenant sur sa personne.

Il allait commettre un meurtre.

Ses yeux se posèrent sur la petite silhouette de Jaehin, et il posa violemment son plateau sur une table, faisant sursauter les élèves qui y étaient assis. Il attrapa soudainement le poignet du plus jeune, pour le tirer jusque devant lui, et le fusiller du regard, un air sombre et presque menaçant planant autour de lui. Il était allé beaucoup trop loin.

"Déjà, tu me traites autrement l'intello. Ensuite, tu calmes tes ardeurs, je sais que t'es jaloux de moi, mais faut pas que ça se sache trop, tu vois? Enfin, je suis pas ta bonniche, alors tu te démerdes avec ton plateau. C'est clair?"

Il allait voir, s'il n'avait pas de temps pour lui. Il allait lui en trouver, du temps. Il était sûr qu'il avait quelques horaires de libres, comme actuellement.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Take your pen

Ma bouille :

Age : 19

Messages : 142

Date d'inscription : 28/06/2016

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Plus sur moi

Plus sur moi
Plus sur moi: J'attends toujours ma peluche Vaiana.

It's you - ft Daeho.

Dim 7 Aoû - 20:27


Misunderstanding
Im Jaehin & Kim Daeho



J'allais m'apprêter à filer entre tes mains pour rejoindre ma chambre - que dis-je, la nôtre, et mettre ce haut à laver mais je sentis ta main retenir mon poignet après avoir entendu un boom qui avait résonné dans l'enceinte de la cafétéria. T'aurais-je énervé ? C'était ce que je cherchais mais je détestais qu'on s'en prenne à moi physiquement. Rien que me toucher remémorait en moi de sales souvenirs que je voulais à tout prix effacer de ma mémoire.

Et tu étais mal tombé.


"Déjà, tu me traites autrement l'intello. Ensuite, tu calmes tes ardeurs, je sais que t'es jaloux de moi, mais faut pas que ça se sache trop, tu vois? Enfin, je suis pas ta bonniche, alors tu te démerdes avec ton plateau. C'est clair?"

Je détestais le surnom que tu me donnais. Avais-je réellement l'air d'être un intello ? C'était encore un cliché que tu devais sortir du peu d'intelligence que tu as : pas étonnant, tu n'es que danseur. Jaloux ? J'aurais pu l'être de ses talents si seulement il en avait. Et je n'aimais pas le fait qu'on me désobéisse. Habituellement, ma réputation faisait que personne n'osait me répondre, ou encore trop me chercher. Après tout, j'étais le fils de celle qui dirigeait l'école et personne n'osait défier mon caractère par peur que je rapporte tout ça à la direction. Grave erreur, ma mère n'était pas épargnée par mes sauts d'humeurs.

- Je ne suis pas jaloux de toi, et je_

Mes yeux se tournèrent vers le personnel qui venait d'entrer dans la cantine. Heureusement, ils ne semblaient pas nous avoir repérer mais n'allait pas tarder si ils voyaient ton état comme le mien. Je jette alors un regard dans ta direction et prends ton poignet pour sortir de la salle sans te laisser le choix. De toute façon, c'était soit ça, soit nous nous prenions deux heures de colle chacun : et nous savions tous les deux qu'ici, ils n'étaient pas cléments. Je t'entraîne alors dans le couloir juste à côté de la cantine pour te pousser en arrière, m'avançant vers toi.

- Ne joue pas à ça avec moi. Tu sais très bien qui je suis. Je te conseille de ne pas jouer avec le feu si tu veux finir ton séjour ici, c'est clair ? Maintenant tu vas gentiment entrer dans la cafétéria et débarrasser nos plateaux à tous les deux. Ne mange pas trop, il ne faudrait pas que tu deviennes obèse, ce serait dommage en tant que danseur.


Code par Nyan-cat sur Never-Utopia

v⌒v⌒v⌒v⌒

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Plus sur moi


It's you - ft Daeho.

Dim 7 Aoû - 20:46
It's you
Im Jaehin x Kim Daeho


Daeho le regarda presque avec intérêt. Presque. Il n'était peut-être pas jaloux de lui, mais ce n'était pas une raison suffisamment valable pour le traiter comme un esclave. Rien que le fait qu'il ait osé y penser le mettait en rogne. Il détestait qu'on le mette en rogne, et, même si il était le fils de la directrice, lui aussi subirait ses colères s'il le fallait. Mais il ne serait pas épargné sous le prétexte que c'est le petit chouchou à sa maman, ce qui, finalement, n'est même pas prouvé.

Lorsque Daeho vit le personnel entrer, son regard fut à son tour amené à les observer. Et il fut surpris de sentir Jaehin le tirer derrière lui. Quel culot. Il le suivit quand même, sans pour autant montrer qu'il était d'accord avec cela, et le regarda droit dans les yeux. Un sourire ironique s'afficha sur son faciès.

"Es-tu seulement sérieux? Tu me menaces, vraiment? Je trouve cela totalement déplacé. Si tu crois que ta maman chérie viendra te porter secours à chaque petite embrouille que tu causeras, on en a pas fini toi et moi. Il est hors de question que je sois ton larbin, parce que monsieur serait le fiston à sa môman."

Son regard se fit plus dur. Sa dernière phrase ne lui avait pas plu non plus. Il avait l'impression que ce gamin se fichait de la gueule du monde. Il pétait plus haut que son cul, pour se permettre se genre de réflexions. Il s'avança à son tour vers le jeune homme, de sorte à se retrouver encore plus proche de lui, et à pénétrer son regard avec le sien.

"Et je suppose que les écrivains ne grossissent pas, eux, à rester assis toutes leurs journées?"

Il eut un petit sourire en coin, malicieux.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Take your pen

Ma bouille :

Age : 19

Messages : 142

Date d'inscription : 28/06/2016

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Plus sur moi

Plus sur moi
Plus sur moi: J'attends toujours ma peluche Vaiana.

It's you - ft Daeho.

Lun 8 Aoû - 16:59


Misunderstanding
Im Jaehin & Kim Daeho



À contre-cœur, je fus obligé de garder mes yeux dans les tiens. Tu étais en quelque sorte déstabilisant - pour une raison que j'ignorais encore et je n'aimais pas devoir soutenir ton regard qui se faisait de plus en plus dur. Surtout après ton discours.

"Es-tu seulement sérieux? Tu me menaces, vraiment? Je trouve cela totalement déplacé. Si tu crois que ta maman chérie viendra te porter secours à chaque petite embrouille que tu causeras, on en a pas fini toi et moi. Il est hors de question que je sois ton larbin, parce que monsieur serait le fiston à sa môman."

En réalité, tu avais loin d'avoir tord même si cela me surprenait que tu réagisses avec tant d'assurance. D'habitude, même si les élèves avaient envie de m'écraser au sol - enfin ce n'est pas ce qu'ils disaient mais je lisais très bien dans leurs yeux leur besoin de me la faire fermer, ils s'y résignaient immédiatement lorsque je prononçais les mêmes mots que je t'avais lancés il y a quelques minutes. Étrangement, je compris à quel point te supporter allait être dur maintenant surtout si tu venais à échanger les rôles et à inverser ce minable chantage en allant faire les yeux doux auprès de ma mère. C'est sûr que si elle apprenait ça, j'allais sérieusement avoir des problèmes.

Tu t'avances dans ma direction et je croise mes bras sur mon torse bien que mes pupilles ne quittent pas les tiennes. Je devais avoir perdu un peu de crédibilité à ne plus savoir quoi dire et jamais je n'avais fait face à ça depuis que cette carapace m'entourait.

"Et je suppose que les écrivains ne grossissent pas, eux, à rester assis toutes leurs journées?"

Tes paroles furent comme un coup de théâtre et je laissai mes mains tomber le long de mon corps pour froncer un peu plus les sourcils. Tu ne pouvais pas savoir, mais je ne pardonnais personne lorsque l'on venait à en arriver sur mon poids. Et encore moins lorsque la personne s'avérait être toi - tu ne faisais qu'aller à l'encontre de mes opinions depuis le début de notre rencontre. Il ne se passait que quelques secondes avant que je ne décide de réagir, pourtant autrement que comme un adulte, si c'était le terme adéquat, jusqu'ici. Au lieu de répondre à ton attaque, je laisse ma main gifler ta joue dans un claquement qui résonne dans les couloirs de l'académie. Et heureusement, personne ne s'y trouvait.

- T'es minable.


Code par Nyan-cat sur Never-Utopia

v⌒v⌒v⌒v⌒

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Plus sur moi


It's you - ft Daeho.

Lun 8 Aoû - 22:23
It's you
Im Jaehin x Kim Daeho


Daeho faillit afficher un sourire victorieux en voyant l'air que venait d'afficher Jaehin. Qu'est-ce que c'était joussif, de la voir ainsi... Il avait bien essayé de le blesser, et, pourtant, ce n'était pas lui qui y était parvenu en premier. Ce serait à présent certainement un duel à qui ferait craquer l'autre le premier.

Il ne fut même pas surpris de sentir la main du jeune homme percuter violemment sa joue. Daeho : 1 ; Jaehin : 0. N'importe qui aurait tiré une tête de six mètres, aurait répliqué par la violence, ou l'aurait insulté de tous les noms. Mais pas Daeho. Il souriait de cette victoire, qu'il savourait, un léger goût métallique dans la bouche. Il porta cependant sa main à sa joue, qui le brûlait légèrement.

"T'as rien trouvé de mieux à dire?"

Il le regarda, et se rapprocha une nouvelle fois de lui, étant à présent à deux pas de son vis-à-vis.

En réalité, la seule raison pour laquelle Daeho ne répondait pas à son coup était que ce serait se rabaisser à son niveau. Il aurait frappé plus fort n'importe qui d'autre, mais Jaehin n'était pas n'importe qui. Et le blesser physiquement serait vraiment une mauvaise réponse.

"Tu gifles comme une fille. Je ne croyais pas ça possible venant d'un mec."

Si son nouvel ennemi ne trouvait rien à redire à ses paroles, alors il pourrait bien partir sans se retourner, juste pour savourer sa petite victoire. En réalité, lui qui trouvait sa vie peut-être un peu trop morne, Jaehin venait de lui donner un peu de piment. Pas dans le meilleur sens, mais, finalement, il ne s'en plaignait pas.

"Désolé chérie, j'ai autre chose à faire que de subir tes petites colères de gamines."

Il fit semblant de lui envoyer un baiser volant, et le contourna pour partir. Il fallait qu'il change de vêtements avant de retourner en cours.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Take your pen

Ma bouille :

Age : 19

Messages : 142

Date d'inscription : 28/06/2016

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Plus sur moi

Plus sur moi
Plus sur moi: J'attends toujours ma peluche Vaiana.

It's you - ft Daeho.

Mer 10 Aoû - 18:39


Misunderstanding
Im Jaehin & Kim Daeho



"T'as rien trouvé de mieux à dire?"

Ça n'avait pas été la meilleure des répliques. Ni la meilleure façon de répondre. Mais je n'avais pas pu m'empêcher, tes airs d'arrogant et de têtu m'avaient énervé et tout ça mélangé à un sous-entendu sur mon poids : il ne m'en fallait pas plus pour rapidement me mettre en colère. Pourtant, je n'en demeurais pas plus désolé.

"Tu gifles comme une fille. Je ne croyais pas ça possible venant d'un mec."

Je ne baisse pas les yeux malgré ta provocation. L'idée de te mettre une seconde gifle m'avait traversé l'esprit mais je ne pouvais pas. Recommencer ne ferait que m'enfoncer encore plus et déjà face à cette colère que je jugeais moi-même minable, je n'avais qu'une envie, c'était de fuir.

Mais je n'allais pas me laisser faire et me laisser piétiner par tes provocations immatures. Si tu te pensais plus intelligent que moi avec tes mots, tu faisais fausse route.

"Désolé chérie, j'ai autre chose à faire que de subir tes petites colères de gamines."

Tu étais en train de me pousser à bout et je ne sais ce que tu cherchais exactement : te venger de mes précédents propos ou continuer tes provocations pour ton propre plaisir ? Je fais mine de vomir en voyant ton baiser et alors que tu souhaites me contourner, je m'écarte d'un pas pour pouvoir cogner dans ton épaule. Je lève les yeux vers toi.

- Tu es en train de me chercher et quoi ? Tu t'enfuis ? Où est ta maturité ? Je déteste qu'on me compare à une fille. Alors évite tes surnoms débiles et ne mens pas, ma gifle t'a fait mal, je l'ai très bien vu. Mais tu sais, il y a d'autres moyens pour te faire mal...

J'hausse un sourcil et lève ma main jusqu'à ton col pour te pousser jusqu'au mur derrière toi et lever ma jambe pour la glisser entre les tiennes. Mon regard reste levé vers toi, mes sourcils haussés comme si ce que je faisais était loin d'être volontaire, et j'observe un moment tes pupilles avant de murmurer.

- Tu vois, là, si j'appuie... Tu risques de ne plus avoir de relations sexuelles pendant un certain moment. J'ai entendu dire que t'aimais le sexe, ce serait dommage, non ? Allez, je te laisse une chance de t'en sortir. Excuse-toi et je te lâche, tu me fais pitié, t'as vraiment l'air apeuré...


Code par Nyan-cat sur Never-Utopia

v⌒v⌒v⌒v⌒

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Plus sur moi


It's you - ft Daeho.

Jeu 11 Aoû - 12:05
It's you
Im Jaehin x Kim Daeho


Daeho avait vraiment envie de partir, mais, malheureusement pour lui, Jaehin ne semblait pas du même avis. Il posa son regard sur son visage presque trop mignon, et se dit que, bordel, pourquoi un mec aussi adorable devait être un chieur de première? Son regard sur le jeune homme n'avait rien de méchant, comme il n'avait rien de gentil. En réalité, on aurait pu comparer cela à de la simple exaspération.

Lorsque la main de son nouvel ennemi s'accrocha à son col, il fronça les sourcils, mais son geste fut trop rapide pour qu'il n'ait le temps de réagir. Son dos heurta le mur, sans qu'il n' s'y attende, et, par réflexe, ses mains se posèrent sur le hanches du plus jeune pour s'en servir d'appui et ne pas tomber. Lorsque son vis-à-vis fit glisser sa jambe entre ses cuisses, et que son genou vint frôler son sexe, il sentit son cœur rater un battement. Pas forcément à cause de sa menace, mais surtout parce que c'était beaucoup trop proche. Mais il savait contenir ses émotions.

Ses sourcils se froncèrent, alors que son regard se déposa dans le fond des prunelles de Jaehin. Il l'énervait, à tant vouloir que cela qu'il s'excuse. Il n'était pas le seul, à devoir s'excuser! En plus, ils sentaient tous les deux le jus d'ananas. C'était dérangeant, et surtout cela commençait à lui donner envie de se doucher le plus rapidement possible.

Son cerveau se mit à tourner à plein régime, pour trouver un moyen de s'extirper sans que cette menace ne soit à mise à exécution. En soit, il aurait pu juste le pousser, mais, ne connaissant pas l'étendue des forces de Jaehin, il ne voulait pas tenter le diable, et se retrouver idiot à se rendre compte que ses tentatives de repoussements sont totalement nulles.

Et puis, comme pour créer un plan très soudain dans sa tête, Daeho vit un élève se diriger vers eux tout au fond du couloir. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres.

Son visage se rapprocha dangereusement de celui de Jaehin, jusqu'à ce que leurs lèvres ne se frôlent, et il sourit un peu plus, en le regardant droit dans les yeux. Et puis, il chuchota à voix basse.

"Est-ce que tu tiens à ta réputation, Im Jaehin? Parce que, si c'est le cas, je te conseille fortement de t'éloigner de moi... Sauf si tu veux que tout l'établissement pense que nous sortons ensemble."
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Take your pen

Ma bouille :

Age : 19

Messages : 142

Date d'inscription : 28/06/2016

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Plus sur moi

Plus sur moi
Plus sur moi: J'attends toujours ma peluche Vaiana.

It's you - ft Daeho.

Sam 3 Sep - 16:43


Misunderstanding
Im Jaehin & Kim Daeho



Ma lèvre vient se glisser entre mes dents. Au fond, je doutais de moi et ce pour la première fois. Malgré mon genou glisser entre tes jambes, tu n'avais pas l'air de vouloir abandonner et t'excuser. Et moi qui pensait avoir gagné, je tourne les yeux dans la direction ou les tiens finissent par s'abandonner et fronce les sourcils en voyant l'élève, sur son téléphone, avancer vers nous. Même distrait, deux élèves comme nous ne passeront pas inaperçu.

Je redresse mes yeux sur toi mais je vois ton visage s'approcher du mien alors que mes sourcils se froncent. Si j'avais déjà provoqué de cette façon, la personne en face de moi n'avait jamais répondu de cette manière-là.

"Est-ce que tu tiens à ta réputation, Im Jaehin? Parce que, si c'est le cas, je te conseille fortement de t'éloigner de moi... Sauf si tu veux que tout l'établissement pense que nous sortons ensemble."

Je jette un coup d'oeil à l'élève. D'un côté, tu n'avais pas tord. Mais au fond, quelle réputation baissera la plus ? Celui d'un élève apprécié ou celui d'un élève détesté ? Je baisse légèrement la tête et souffle. Je n'avais pas le choix de réagir rapidement, et c'est dans cette position-là que je passerai pour un provocateur et en plus de ça, sexuellement.

Je me contente donc de passer mes bras autour de ton cou et de te lancer un de mes plus mauvais sourires. Mauvais sourire qui se transforme rapidement en un faux sourire, alors que mon genou se retire de son endroit, laissant ma jambe se tendre. Je m'exclame histoire qu'au moins tout le couloir ne m'entende.

- Qu'est-ce que ça fait du bien de te retrouver... Tu m'as tellement manqué. Toutes ces vacances sans toi, c'était horrible ! J'espère que t'as pensé à moi, au moins...

Ma langue vient lentement humidifier mes lèvres. J'entends les pas se rapprocher et je me rapprocher de toi pour me hisser sur la pointe des pieds et plaquer mes lèvres contre les tiennes. Par ailleurs, je resserre ma poigne sur tes cheveux comme pour t'avertir de ne pas t'enfuir. Je sens l'élève passer derrière mon dos, je sens son regard sur nos silhouettes et lorsqu'il s'enfuit, je laisse tes lèvres tranquilles pour me reculer et rouvrir les yeux. J'hausse un sourcil.

- Tu vois bien que je suis prêt à tout pour tes excuses. Tu ne peux pas y échapper.



Code par Nyan-cat sur Never-Utopia

v⌒v⌒v⌒v⌒

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Plus sur moi


It's you - ft Daeho.

Mer 7 Sep - 15:30
It's you
Im Jaehin x Kim Daeho


Daeho s'était attendu à tout, sauf à cela. Et, bizarrement, avec Im Jaehin, la vie semblait bel et bien se moquer de lui. Tout ce à quoi il ne pensait pas, eh bien cela se produisait. Mais rien qu'avec cet homme. Et il ne savait pas si cela l'énervait, ou si cela lui plaisait, d'avoir un peu plus de piment dans sa vie. Peut-être un mélange des deux. Dans tous les cas, il n'aimait pas beaucoup le fait que son vis-à-vis ne puisse penser qu'il serait docile à ce point.

Quand il avait commencé à faire son petit cinéma, il avait tout de suite compris que son plan s'était retourné contre lui. Alors il avait eu envie de le faire reculer violemment. Mais ce n'était pas la meilleure solution non plus. Il le regarda donc, en essayant d'ignorer cet élève qui aurait très bien pu le sauver d'uns situation aussi désastreuse. Mais il avait été clairement surprit que Jaehin ne pousse le jeu jusqu'à l'embrasser. Cela n'avait bien évidemment aucune réelle signification, mais il ne pouvait qu'affirmer le fait que, quoi qu'il en soit, son nouvel ennemi était presque prêt à tout.

Une fois le plus petit de nouveau sur ses deux pieds, Daeho le prit par surprise, pour retourner leurs positions. Il captura de nouveau la lèvre du jeune homme entre les siennes. Et, une fois qu'il eut trouvé le bout de chair inférieur, il le saisit entre ses dents pour le mordre violemment. Et il relâcha ses lèvres une fois que le goût métallique du sang glissa sur sa langue. Son regard retrouva celui du garçon, et il le fusilla de ses yeux.

"Tu as vraiment rêvé."

Il posa ses deux mains sur ses épaules pour le coller au mur.

"Je ne m'excuserais pas, sauf si tu fais de même."
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Take your pen

Ma bouille :

Age : 19

Messages : 142

Date d'inscription : 28/06/2016

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Plus sur moi

Plus sur moi
Plus sur moi: J'attends toujours ma peluche Vaiana.

It's you - ft Daeho.

Dim 18 Sep - 16:50


Misunderstanding
Im Jaehin & Kim Daeho



Je n'étais pas peu fier de mon geste. J'avais réussi à contrer tes plans et au final, nous avions évité l'élève mais pas pendant longtemps : l'heure de midi allait bientôt se terminer et bientôt, tous les étudiants allaient finir hors de la salle de restauration qui était juste à notre droite.

Tu me sors de mes pensées en retournant nos positions et je n'ai pas le temps de lever les yeux vers toi que tes lèvres s'écrasent à nouveau contre les miennes. À ce moment là, seule une question s'installe dans ma tête : quel genre de personne étais-tu ? Mes mains se posent sur ton torse pour resserrer ton vêtement entre mes mains, et je me sens couiner quand tes dents ouvrent ma lèvre. Ce bruit qui s'échappe de mes lèvres me font ouvrir les yeux et je baisse la tête une fois que tu te recules, portant ma paume a ma chair.-

- Malade !

Mon corps s'affaisse contre le mur et je relève les yeux vers toi pour essuyer ma peu ouverte. Je ne saignais pas abondamment, c'était déjà ça. Mais en attendant tu avais su répondre à mon geste et ce n'était pas quelque chose que j'aimais.

- Tu m'as renversé du jus d'ananas sur mon haut. Ce n'est pas ma faute ! Tu m'énerves !

Et alors que je m'apprêtais à te gifler après m'être approché de toi, j'entends les portes battantes de la cafétéria s'ouvrir et une masse d'élèves s'approcher. Mon visage se tourne dans leur direction et je soupire ; ce n'était clairement pas mon jour de chances.


Code par Nyan-cat sur Never-Utopia

v⌒v⌒v⌒v⌒

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Plus sur moi


It's you - ft Daeho.

Dim 18 Sep - 17:08
It's you
Im Jaehin x Kim Daeho


Daeho éprouva presque une petite pointe de satisfaction en voyant Jaehin à la fois énervé et blessé. Il savait ce qu'il ressentait. Une profonde frustration de ne pas avoir eu le dernier mot. Et Daeho était plutôt fier de son petit effet de surprise, qui, apparemment, ne lui avait vraiment pas plu. Il vit tous les élèves sortir pile au moment où le garçon qui lui faisait face avait, apparemment, souhaité se venger. Mais le pauvre petit n'en avait pas eu le temps. Et cette idée le fit sourire. Cependant, pour bien lui foutre une petite honte supplémentaire, il posa son avant bras sur le mur à côté de son visage, cachant ainsi le bas de ces derniers.

"Tu sais, mon chou? Je ne suis pas du type à me laisser faire. Mais tu devrais le savoir, hm?"

Il afficha un petit sourire, et posa sa main sur les cheveux de Jaehin, en rapprochant leurs visage d'un air taquin. Il savait que les gens le prenaient déjà pour un dragueur, alors lui s'en fichait totalement. Même s'il allait se recevoir des remarques. C'était ça, d'être assez connu dans ce type d'établissement. On avait beau avoir beaucoup de gens qui nous appréciaient, et qui se mettaient à nos pieds, une autre bonne partie nous haïssait pour on-ne-sait quelle raison. Et Jaehin en faisait maintenant partie, certainement.

"Alors, la prochaine fois, jus d'ananas ou pas, évite de m'énerver."

Il lui fit un clin d'oeil, avant de regarder sa montre en reculant. Il était l'heure de retourner en cours. Et il n'avait pas le temps de continuer cette stupide embrouille avec un jeune adulte qui se comportait comme un gamin.

"À ce soir, je suppose."

Il lui envoya un bisou en l'air, histoire de s'amuser de la tête du garçon, et partit avec son sac sur ses épaules.

HRP:
 
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Plus sur moi


It's you - ft Daeho.

Revenir en haut Aller en bas
It's you - ft Daeho.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» FT DAE HO. Ah ben euh salut... Tu as changé...**
» [WARNING] She wants me ft. Daeho ♥
» Darling, I'm pregnant ft. Daeho ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hopeless Choice :: Let's talk :: Archives :: RPs terminés-
Sauter vers: