Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: At school :: Aile Nord :: Extérieurs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Are you ok? ft. Kitayama Daichi

avatar
Day Liesel
The city is mine
Messages : 62
Date d'inscription : 07/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Sep - 13:25





Are you ok?



Ma semaine s'était passée plutôt tranquillement. Mes cours s'étaient déroulés plus ou moins comme prévu, j'avais bien respecté mon planning de corrections de copies, mon appartement était rangé et propre, et j'avais même eu le temps de sortir faire un peu de shopping. Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas sentie aussi reposée. Debout devant mes élèves, je n'étais plus qu'à quelques minutes de mon cher week-end, et je l'attendais avec impatience. Quand le moment fut enfin venu, je finis mon cours et laissai mes élèves sortir de la salle de classe. Puis je mis toutes mes affaires dans mon sac avant de sortir à mon tour. Je souris en refermant la porte derrière moi.

Je fis un rapide tour dans la salle des profs pour vérifier mon casier au cas où des élèves y auraient déposé des choses, puis traversa la cour pour sortir de l'école. C'est là qu'une silhouette attira mon attention. Elle n'était entrée dans mon champ vision que très brièvement, mais pour une raison que j'ignorais, elle m'intrigua. L'instinct, sans doute. Curieuse, je me mis à détailler la personne du mieux que je pouvais tout en restant à une distance raisonnable.

C'était manifestement un élève, un garçon. Il était assis sur un banc, seul, et me tournait le dos. Je ne le connaissais pas, et je n'étais même pas sûre de l'avoir déjà croisé avant. Mais sachant la taille de la KAI et le nombre d'étudiants qu'elle comptais, ce n'était pas très étonnant. Je me mis un peu plus face à lui. Même s'il avait la tête baissée, je réussis à voir son visage. Il était blessé.

Comme à son habitude, mon esprit de professeur trop inquiète s'emballa. Comment s'était-il fait ça ? Est-ce qu'il avait des problèmes ? Est-ce qu'il s'était battu ? Est-ce qu'il avait des ennemis dans le coin ? Est-ce que ses parents le battaient ? Ou alors, peut être s'était-il blessé par accident. Je ne pouvais pas quitter l'enceinte de l'école l'esprit tranquille sans avoir parlé à ce jeune homme avant. Je m'approchai donc je lui et me penchai légèrement en lui disant : « Bonjour ! Je peux m'asseoir à côté de toi ? »


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kitayama Daichi
Beauty on the road
Age : 20
Messages : 18
Date d'inscription : 31/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Sep - 15:55





Are you ok?



Encore une fois, j'ai dû me mêler d'une bagarre pour défendre un ami. Résultat, je me retrouve le visage couvert de blessures, certaines sans doute plus grave que d'autres. Je devrais sans doute me rendre à l'infirmerie pour faire soigner mes plaies, dont certaines continuent de saigner sans gravité, mais je n'ai pas envie d'y aller si c'est pour recevoir une nouvelle leçon concernant la violence. J'y ai déjà eu droit de nombreuses fois, et je préfère éviter d'en recevoir une nouvelle. Ce n'est pas ma faute, je ne peux pas rester les bras croisés quand on s'en prends à mes amis, ni même à des innocents. Je ne supporte pas l'injustice et la violence gratuite.

Assis sur un banc, j'ai le regard rivé sur mon téléphone portable, légèrement taché par mes mains salies suite au combat. Je réponds au message d'un ami, celui que je viens juste d'aider. Pourquoi je suis seul plutôt qu'avec lui ? Je l'ai simplement laissé aller à l'infirmerie seul, vu son état, il était préférable qu'il s'y rende. Les mecs qui s'en étaient pris à lui n'y avaient pas été de mains mortes, ce qu'ils ont vite regretter. Je ne dis pas que je suis plus fort que les autres, mais quand on s'en prends à des personnes que j'aime, ça me met hors de moi. Dans son message, il me remercie encore de l'avoir aidé. Idiot, comme si j'allais le laisser se faire tabasser sans agir. Je lui réponds puis range mon portable.

D'un geste de la main, j'essuie le sang sur mon visage de la manche. Ma veste est bonne pour un aller à la laverie. Tant pis, pour l'instant ça m'importe peu. Je fixe le sol d'un air songeur. J'ai hâte de pouvoir quitter cette école. Non pas que je m'y sente mal, mais cette école n'est pas pour moi. Je n'ai jamais voulu venir ici, la seule raison pour laquelle j'ai accepté, c'est pour pouvoir partir loin de la maison. Je lâche un soupir avant d'entendre une voix s'adresser à moi. Je redresse la tête pour voir une jeune femme. Sans doute un professeur. Je me doute que ma tête ne doit pas être belle à voir. Sans doute est ce ce qui l'amène. Elle me demande si elle peut s'asseoir à côté de moi. J'acquiesce d'un signe de tête. Je n'ai pas spécialement envie de discuter, et encore moins de subir une leçon de morale sur la violence. Mais je me vois mal lui dire d'aller voir ailleurs, alors je me contente d'accepter sans rien dire.


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Day Liesel
The city is mine
Messages : 62
Date d'inscription : 07/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 7 Sep - 18:28





Are you ok?



Il n'ouvrit même pas la bouche, je n'eus droit qu'à un simple signe de tête. Ça me suffisait amplement, mais ça me montrait aussi que communiquer avec lui n'allait pas être simple. D'autant plus qu'en règle générale, les élèves se sentaient plus à l'aise avec d'autres élèves qu'avec des professeurs. Il devait se douter que c'était ses blessures qui m'avaient fait venir vers lui, et il ne devait pas vraiment avoir envie d'en parler. C'était bien sûr compréhensible, mais je considérais qu'il était de mon devoir de m'assurer que tout allait bien.

« Je suis Mme Day, j'enseigne ici. »

Je ne m'attendais pas vraiment à ce qu'il me réponde. Il était clairement loin d'être bavard. Mais j'espérais quand même au fond de moi que j'aurais quand même droit à juste un semblant de réponse. Juste de quoi broder un peu et continuer la conversation.

« Je ne vais pas tourner autour du pot, parce que je pense que tu sais pourquoi je suis venue te voir... Tu as l'air un peu mal en point, et je voulais juste m'assurer que tout allait bien. Mais tu n'es pas obligé de me raconter tes problèmes si tu n'en as pas envie. »

Je savais qu'il était risqué pour moi d'être aussi directe avec lui, mais comme il avait l'air assez réservé, je n'avais pas trop le choix.



made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kitayama Daichi
Beauty on the road
Age : 20
Messages : 18
Date d'inscription : 31/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Sep - 16:15





Are you ok?



Elle s'installe à mes côtés après que je l'y ai autorisé d'un signe de tête. Elle se présente, chose inutile puisque je sais sans qu'elle me le dise que c'est un professeur de l'école. C'est assez évident, mais elle semble croire bon de le préciser. A cette information, je ne réponds rien. Je ne vois pas quoi lui répondre. Comme je m'en doutais, elle est venue me voir à cause de mes blessures. Elle est inquiète, je ne dois vraiment pas avoir belle allure. Peu importe, je n'ai pas spécialement envie d'en parler, encore moins avec une prof. J'ai juste envie d'être seul pour l'instant. Elle me pose des questions, elle veut s'assurer que je vais bien, tout en se doutant que je ne suis pas très enclin à parler. J'acquiesce simplement d'un signe de tête, à nouveau, pour dire que ça va. Mais je me doute que ça ne lui suffira pas, qu'elle restera ici tant qu'elle n'en sera pas sûre. Chose qui me plaît guère, il vaut mieux que je me montre plus loquace si je souhaite retrouver ma solitude rapidement.

-Ca va, ce n'est rien de grave, je déclare simplement tandis qu'une goutte de sang tombe sur mon jean.

Bon ok, mon allure contredit totalement mes propos. Avec mes blessures encore ouvertes et le sang qui continue de couler légèrement, difficile de me croire. Pourtant je n'ai pas mentis, je vais très bien. Je ne sens même pas la douleur. Et je n'ai pas envie d'aller à l'infirmerie ni même de subir un nouveau sermon. Je me fiche bien de ce que pensent les profs, ils peuvent croire ce qu'ils veulent à mon propos, ils ne savent rien. Et c'est pas à eux que j'irais me confier. Pour l'instant, ma priorité c'est de pouvoir être seul, sans cette prof à mes côtés, chose compliquée, mais je ne compte pas la laisser m'avoir. Je ne dirais rien. Je ne dirais pas pourquoi je suis dans cet état. A quoi bon ? A tous les coups elle me ferait la même morale qu'on me fait depuis que j'ai atterris ici, à force, je la connais par cœur. Et je commence à en avoir marre de les entendre tout répéter la même chose.

-Je vous assure, je vais bien, dis-je, même si au vu de mon état, tout ce que je pouvais dire ne serait pas très convaincant.


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Day Liesel
The city is mine
Messages : 62
Date d'inscription : 07/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Sep - 10:10





Are you ok?



Mon regard se posa sur la petite tâche rouge qui venait de se former sur son jean.  Un soupir m'échappa. Pourquoi est-ce qu'il fallait que ce soit si compliqué pour un professeur de pouvoir communiquer avec ses élèves ? Dans les moments comme celui-là, je rêvais toujours de faire partie de ces jeunes profs avec qui les élèves aimaient blaguer, tout serait beaucoup plus facile. Enfin, je n'étais pas vieille, j'avais à peine plus de trente ans, et si je n'étais pas vraiment du genre à être extrêmement stricte, je n'étais pas non plus de ceux qui enchaînaient les plaisanteries en cours.
« Et tu vas me dire que ça, c'est rien de grave aussi ? » lui dis-je en lui montrant la tâche de sang. « Je comprends que tu ne veuilles rien me raconter, mais ne me dis pas que tout va bien quand ce n'est clairement pas le cas. »

Je ne savais pas vraiment quoi faire. Il n'avait pas du tout l'air de vouloir s'ouvrir à moi, et je n'étais pas sûre de réussir à le convaincre de me parler. Mais je ne pouvais pas partir et le laisser seul alors qu'il avait le visage en sang. Peut-être que je pouvais l'envoyer à l'infirmerie, ou même chez l'assistance sociale, qui sait. Mais à quoi bon s'il ne voulait pas parler ? Ça ne le conduirait qu'à se fermer d'avantage. La seule solution qui me restait était de découvrir moi-même ce qui était arrivé à ce garçon. « Au fait, je ne connais pas ton nom. Tu étudies quoi ici ? » lui demandai-je. Continuer de parler de ses blessures ne mènerait à rien, je décidai donc d'essayer de faire un peu connaissance dans l'espoir de peut-être en apprendre plus sur lui.

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kitayama Daichi
Beauty on the road
Age : 20
Messages : 18
Date d'inscription : 31/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Sep - 15:24





Are you ok?



J'ai beau dire tout ce que je veux, cette prof ne semble pas prête à partir. Je m'y attendais, malheureusement pour elle, je ne suis pas du genre bavard, et encore moins avec les profs. Elle me fait remarquer le sang qui coule toujours de mon visage, sans que ça ne soit trop grave. Voilà pourquoi j'aime pas les profs, toujours à faire un drame, ce n'est qu'un peu de sang. Mais non, faut qu'elle me fasse une leçon de morale en me disant de ne pas dire que ça va alors que ce n'est pas le cas. Peu importe, elle ne pourra pas me forcer à aller à l'infirmerie. Peu importe ce qu'elle pourra me dire, ça ne changera rien. Alors elle tente une autre approche comme je ne lui réponds pas. Elle me demande mon nom et mon cursus ici. J'ai pas vraiment envie de lui dire mon nom, à tous les coups elle comprendrait rapidement qui je suis et j'aurais de nouveau droit à un sermon comme les profs ont le chique pour en faire.

-Je suis en troisième année de mannequinat, je réponds.

J'évite exprès de répondre à sa première question, c'est sûr qu'elle va le remarquer mais je m'en fous. J'ai juste envie qu'elle me laisse tranquille plutôt que d'essayer de jouer les profs sympas qui s'inquiètent pour leurs élève. Je les connaît à force, et je m'en fiche pas mal de ce qu'ils pensent. Ils disent vouloir nous aider, mais ils passent leur temps à nous donner des leçons de morale. Alors je les connais par cœur maintenant. Peu importe, de toute façon, si elle ne se décide pas à partir, c'est moi qui partirait. Quoiqu'elle serait encore capable de me suivre...


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Day Liesel
The city is mine
Messages : 62
Date d'inscription : 07/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Oct - 10:09





Are you ok?



Il n'était pas beaucoup plus bavard, et il n'avait répondu qu'à une seule de mes questions, mais au moins il me parlait. Troisième année de mannequinat donc... Je pensais qu'un étudiant en mannequinat ferait un peu plus attention à son apparence et se sentirait un peu plus inquiet que ça s'il se blessait. Je luis fis donc la remarque : « Oh... Tu penses que tes blessures seront un problème ? Je veux dire, l'apparence physique est assez importante quand on est mannequin. » Je fis une pause avant d'ajouter : « Au fait, tu ne m'as pas dit ton nom. C'est plus pratique de parler avec une personne quand on sait comment elle s'appelle, tu ne penses pas ? »

Je savais très bien que ma présence l'agaçait. Qu'il voulait juste me voir partir. Qu'il devait se dire que les profs ici, et sûrement les adultes en général, étaient vraiment chiants. Mais j'allais quand même rester. Ce n'était pas la première fois qu'un élève allait me détester. Je m'y étais habituée. Et puis, de toute façon, quand on devient prof, il faut bien s'attendre à ne pas être aimé de tout le monde, au contraire. Peu m'importait ce que les étudiants de la KAI pouvaient penser de moi. Tout ce que je voulais, c'était le meilleur pour eux, en termes d'éducation, certes, mais une bonne éducation ne peut pas être faite si les étudiants ne se sentent pas bien. Alors en tant que professeur, mais surtout en tant qu'être humain, je ne pouvais pas m'empêcher de me sentir concernée quand je voyais qu'un étudiant avait des problèmes. J'avais déjà eu de mauvaises expériences en me rapprochant trop de mes étudiants, mais c'était quand même plus fort que moi.


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kitayama Daichi
Beauty on the road
Age : 20
Messages : 18
Date d'inscription : 31/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Oct - 18:29





Are you ok?



Décidément, cette prof est coriace. Je vois bien qu'elle ne va pas partir si facilement. Tant pis, s'il faut, c'est moi qui partirais, je me fiche bien qu'elle essaie de me rattraper ou non, s'il faut que je la sème, alors je le ferais. Mais je n'ai pas envie de parler, encore moins à une prof. Elle aura beau essayé de me tirer les vers du nez, elle n'obtiendra pas grand chose de moi. Mais elle insiste, elle me demande si je m'inquiète pour mes blessures, parce que l'apparence pour un mannequin c'est sa vie. Comme si ça m'importait, je me fiche bien que mon visage soit défiguré ou non, que ça impacte sur ma carrière de mannequin ou non. De toute façon, je ne continuerais pas le mannequinat, si j'ai intégré cette école, c'était pour m'éloigner de ma mère et de son tyran de nouveau mari. Le mannequinat, je m'en fiche pas mal. Dès ma sortie de cette école, je compte intégrer une école d'arts. S'il faut pour ça que je bosse, je le ferais, mais je ferais tout pour réaliser mon rêve.

-Sans doute, mais je ça m'importe peu, je réponds, sans détailler.

Elle insiste pour savoir mon nom. Comme si ça avait une quelconque importance. Je n'ai pas envie de lui dire, mais je sais qu'elle ne va pas me lâcher si je ne réponds pas, si j'évince encore une fois la question. Peu importe, si elle commence à me prendre la tête avec sa morale à deux balles, je n'aurais qu'à partir. Si elle me suit, je ferais en sorte qu'elle me laisse tranquille et puis c'est tout.

-Daichi, Kitayama Daichi, déclaré-je sans rien ajouter d'autre.

La présence de cette prof commence vraiment à me taper sur les nerfs, j'ai juste envie d'être seul, qu'on me laisse tranquille. Est-ce trop demandé ? Apparemment oui...


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hopeless Choice :: At school :: Aile Nord :: Extérieurs-
Sauter vers: