Partagez|
Take your pen

Messages : 28

Date d'inscription : 23/06/2017

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Plus sur moi


Please Like Me - Minho

Dim 25 Juin - 0:13

MinHo & Eunji 2

Please Like Me


C’était une journée comme une autre. J’étais toujours amoureux de lui. Et cet amour à sens unique me dévorait chaque jour de plus en plus. Je le sentais me ronger au plus profond de mon être et me détruire chaque seconde de plus. J’aurai pu arrêter, passer à autre chose. Au moins essayer, mais l’idée ne m’avait même pas effleurée l’esprit. J’avais construit ma vie autour de lui. Il était mon repère, mon phare, mon pilier. Sans lui je me sentais perdu. Je vivais à travers lui. C’était malsain, mais c’était le seul moyen que j’avais de me sentir heureux. J’étais peut-être surdoué, mais au niveau des sentiments et des relations, j’étais un véritable handicapé.

Dans ma chambre, il y avait mon lit et de nombreux bouquins éparpillés. Je n’avais plus de place pour les ranger correctement. C’était le seul signe pouvant indiquer que j’y dormais. Je n’étais pas du genre à afficher des photos ou des posters d’idoles. Je n’y connaissais absolument rien en musique ou en danse. Au niveau des actualités de mon âge, j’étais assez largué et heureusement qu’il était là pour me tenir un peu au courant.

D’ailleurs en parlant de lui, il était allongé sur mon lit avec son téléphone. Je lui jetais de discret regard en tournant les pages de mon roman. Je l’avais toujours trouvé extrêmement beau. Je nourrissais cet amour depuis bien trop longtemps. Je faisais partie de ses conquêtes. Pour lui je ne devais être qu’un nom sur un son tableau de chasse. Mais pour moi, il avait été le premier. Le premier tout. C’était comme si je ne pouvais plus respirer sans lui.

Alors il ne savait peut-être pas ce que je ressentais pour lui, et je me contentais des miettes à ramasser. Il me parlait de ses amants, de ses petits amis et je bouillonnais à l’intérieur. Pourtant, je n’ai jamais rien dit. J’avais trop peur de le perdre. Je préférais rester son ami et être à ses côtés. C’était idiot. Si quelqu’un savait, il se moquerait sûrement. Mais je n’avais pas le choix. Il était mon âme sœur. A ses côtés, je sentais mon cœur s’emballer, et parfois dérailler. Je ne contrôlais plus rien lorsqu’il me regardait. Je ne me sentais exister que dans ses yeux.

Je ne pouvais pas vivre mon histoire, alors j’imprimais mes fantasmes sur les pages de mon carnet. Si un jour quelqu’un le trouvait, je crois que j’en mourrais. C’était une partie de moi, toutes mes pensées les plus intimes, mes secrets les plus profonds. Mais j’avais besoin de les étalier sur ces pages pour ne pas finir complètement fou. Je tirais sur les manches de mon pull, déjà trop longues, et me raclais la gorge. Je fermais mon roman et le déposais sur mon bureau avant de tourner ma chaise vers le lit.

« Minho ? Tu fais quoi ? »

Rien que dire son nom me faisait frissonner. J’étais accro. J’étais foutu.
AVENGEDINCHAINS

v⌒v⌒v⌒v⌒

Can I Be Him ?
It’s kinda easy when you’ve got nothing because nothing can be taken away from you, but I don’t want nothing anymore.▬ Jeong Eunji.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Plus sur moi


Please Like Me - Minho

Dim 25 Juin - 12:24
Please like me


「Feat Jeong Eunji
❖ C'était une après-midi comme les autres. Une après-midi comme je les aime. Il ne me faut pas grand chose pour que je sois bien. La présence de mon ami Eunji m'apaise tellement. Il est l'une de rares personnes avec qui j'aime autant trainer. Avec qui je me sens le mieux. Avec qui je peux me confier facilement, sans être juger.  L'une des rares personnes que je respecte. Que j'apprécie à ce point.
Que je ne veux pas perdre. Et qui sait tout de moi.

Depuis quand on se connait ? Je ne sais plus vraiment, depuis l'enfance. Je devais avoir six ans ? Ou sept ? Ou peut être cinq. Je ne sais plus. Mais ce que je me souviens, c'est que depuis toujours, il est là, à mes côtés. Dans les meilleurs comme les pires moments.
Il est si important pour moi.

Est-ce qu'il sait à quel point j'ai besoin de lui ? Je ne sais pas. Mais j'espère qu'il l'a remarqué, avec ma façon d'agir, mes gestes, mes regards. Car je n'ose pas, ou plutôt n'arrive pas, à lui dire merci d'être là pour moi. Merci de m'avoir sauvé.
J'aimerais qu'il le comprenne. Qu'il le sache. Alors, je reste près de lui. Le protège. Le respecte. Car oui, il est le seul, pour le moment, que j'appelle Hyung. Le seul à qui je ne ferai jamais de coup bas ou mentirais. Le seul à qui je me confie si facilement. En fait, j'ai l'impression qu'il sait tout de moi. C'est peut être le cas ?
Mais, est-ce que je sais tout de lui ?

Une voix me déconcentra de mon visionnage. Je n'avais mis qu'un seul écouteur, pour pouvoir entendre la voix de mon ami s'il voulait me parler. J'étais allongé sur son lit et lui assis sur sa chaise de bureau. Après mes cours, j'étais directement venu dans sa chambre, je l'avais salué et je m'étais affalé sur son matelas. On peut dire que je m'étais incrusté dans sa chambre, sans toquer à la porte ou lui demander s'il voulait bien. Je faisais ça quasiment tous les jours. Si cela le dérangeait, il m'aurait déjà expulsé de son lit. Bon, c'est vrai que je fais ça avec la plupart de mes amis. Je ne toque jamais aux portes et rentre à ma guise. Mais, je le fais beaucoup plus avec Eunji. En plus, avec mes autres amis, c'est plus pour leurs parler, ou leurs demander quelque chose. Que Eunji, c'est surtout pour sa présence, pour être avec lui. Je me sens si bien rien qu'avec sa simple présence.
Je mis la vidéo sur pause.

"Mh ? Je regarde un porno."

Oui. Je regardais bel et bien une vidéo pornographique, homosexuel bien sûr, alors que je suis dans la même pièce qu'un ami. C'est bien connu que je n'ai aucune gêne avec ça. Je peux me montrer nu devant mes potes, je m'en fous, au contraire, je me vanterais de ce qui se trouve entre mes jambes. Si ça me dérange que mes amis m'entendent gémir ? Pas du tout. Si je regarde parfois un porno sans écouteur, presque avec le volume à fond ? Oui ça m'arrive, autant en faire profiter les autres~
Je lui souriais en coin et me redressais un peu. Ce n'était que le début de la vidéo, je n'avais pas encore un début d'érection. Pourtant, dieu sait que Mini-Minho se réveille très vite.

"Tu veux regarder avec moi ?~"
Revenir en haut Aller en bas
Take your pen

Messages : 28

Date d'inscription : 23/06/2017

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Plus sur moi


Please Like Me - Minho

Dim 25 Juin - 19:12

MinHo & Eunji 2

Please Like Me


Au début, il me surprenait en ouvrant ma porte sans me prévenir. Heureusement qu’il ne m’avait jamais trouvé dans une situation délicate. Moi aussi j’avais certaines envies et je me débrouillais seul. Je n’avais jamais eu d’autres relations qu’avec lui et je n’étais pas capable de m’ouvrir à un autre. Je m’étais déjà fait draguer mais je n’arrivais pas à sauter le pas. Je lui appartenais. Il pouvait faire ce qu’il voulait de moi.

Sa présence à mes côtés était une véritable torture, mais je ne pouvais pas m’en passer. Il était ma dose d’héroïne. On avait vécu beaucoup de choses et personne ne pouvait nous l’enlever. Il était ma moitié. Je savais tout de lui, peut-être un peu trop, mais ce dont j’étais sûr c’était qu’il avait besoin de moi. J’espérais au moins qu’il me considérait comme son meilleur ami. Je n’aurai pas mieux, alors autant s’en contenter.

Peu importe le moment de la journée, il y avait sans arrêt son odeur dans ma chambre et elle m’aidait à m’endormir. Je pensais à lui le jour et je rêvais de lui la nuit. S’il le savait, je pense que je le ferai flipper. Je n’avais pas de mot pour expliquer notre relation, elle était bien plus intime que celle d’un couple et beaucoup trop fusionnelle pour être saine. Mais je l’aimais et ça, c’était le plus important. J’étais prêt à tout pour lui, je lui décrocherai la lune s’il me le demandait.

Il me connaissait par cœur mais à chaque fois que je lui parlais je me sentais comme une gamine de quinze ans. Minho avait beaucoup plus d’expérience que moi concernant les hommes. Je savais que ce n’était pas de sa faute, mais il savait mieux y faire que moi. J’étais timide, maladroit et jamais sûr de moi. Rien que son sourire me faisait fondre. Ce n’était pas difficile pour lui avec son assurance de trouver quelqu’un. J’étais sûrement moins attirant que ses conquêtes.

Je sursautais à l’entente du mot : porno. Ce n’était pas la première fois qu’il le faisait près de moi, mais je me sentais toujours mal à l’aise. Ce n’était pas le genre de film que je regardais. Encore moins en présence de quelqu’un d’autre. C’était… intime ? Je me raclais la gorge en sentant le rouge me monter aux joues et tournais ma chaise pour refaire face à mon bureau. Je baissais la tête faisant semblant de lire un livre que je tenais à l’envers. Au passage je renversais mon verre d’eau.

« N…non merci. »

Je ne savais plus où me mettre. Je me baissais pour ramasser le verre, juste fêlé. En revanche mes cours qui se trouvaient par terre était fichu. J’attrapais les feuilles et les soulevaient pour vérifier si je pouvais en sauver quelques-unes.

« Mince ! »

C’était ma faute. Je n’avais qu’à ranger mes affaires au lieu de tout laisser trainer et penser à Minho. Je me retournais vers lui

« Qu’est ce qui te plait dans ces films pour adulte ? »

Rien que prononcer le mot m’était impossible. Je me doutais que j’allais vite regrette d’avoir posé cette question.

AVENGEDINCHAINS

v⌒v⌒v⌒v⌒

Can I Be Him ?
It’s kinda easy when you’ve got nothing because nothing can be taken away from you, but I don’t want nothing anymore.▬ Jeong Eunji.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Plus sur moi


Please Like Me - Minho

Lun 26 Juin - 0:09
Please like me


「Feat Jeong Eunji
❖ Beaucoup se demande quel est notre relation. Ce que représente Eunji pour moi. Ce qui nous définit.  Ce qui nous relie. A vrai dire, je ne pourrais pas répondre correctement. Je ne pense pas qu'il y a un terme exacte pour notre amitié. Il est en à la fois mon confident, mon ami d'enfance, mon meilleur ami, mon sexfriend. Je ris, pleure, me confie et me laisse réconforter, ou apaiser, par lui. Je ne savais pas qu'une personne pouvait être aussi importante pour moi, sans que j'en sois amoureuse. Maintenant que j'ai grandi, je le sais. Je le sais que je ne suis plus seul. Qu'il est là. Que j'ai un réel ami. Un ami précieux à ne pas perdre. Surtout pas.

Nous trainons si souvent ensemble, nous sommes si proche, si bien avec l'autre. Je dors très souvent dans son lit. Je crois même que mon odeur est forte présente dans sa chambre. Je lui prend parfois la main ou passe mon bras autour de ses épaules. Je le taquine. Je le fais rire. Ou sourire. Je l'embrasse parfois, lorsque l'envie me prend. Car j'ai besoin de ce genre de tendresse. Alors je me sers en embrassant mes amis les plus proches comme Daeho ou Chin. Ou lui. Je sais, c'est étrange. Mais j'aime leurs lèvres, surtout celle de Eunji. Elles sont vraiment délicieuses, vous savez. Parfois, je lui demande de me caresser mes cheveux, ou je me blottit dans ses bras. Il est le seul à qui je me montre plus faible.
A qui je montre que je suis un enfant en manque d'amour et tendresse.

Certaines personnes pensent que nous sommes un couple. C'est vrai que l'on peut être plutôt fusionnelle. Plutôt proche. Pourtant, nous ne le sommes pas et je n'ai jamais éprouvé des sentiments amoureux envers lui. J'ai eu quelques petits-amis, très peu contrairement à mes plans culs et putes, mais, je ne les ai jamais aimé. Je m'étais mis en couple, dans le but de sortir de ma solitude qui me tant souffrir. Mais je rompais très vite. C'est pour ça que je ne veux pas essayer avec lui, même si je le trouve incroyablement beau et bandant. Je risquerais de rompre assez vite. Et je ne veux surtout pas le faire souffrir. Vraiment pas.
Peut être que je le fais, mais involontairement.

Il agit si adorablement parfois. Le voir sursauter au mot "porno", c'est si mignon. Je riais faiblement en le regardant. Oh et puis ses rougeurs, adorable. Oui, voir un homme -que je trouve beau- rougir, ça me fait craquer. Mais tellement.

Son verre se renversa, sur ses cours en plus. Il était si gêné que ça ? Trop mignon. Je souriais, amusé, et suivait du regard ses gestes. Eunji tenta de sauver le plus possible ses feuilles. Vu qu'elles trainaient un peu partout. Mais je ne peux pas lui faire de remarque sur ça. Ma table de travail, dans la salle de couture, c'est un vrai bordel. Et dans ma chambre aussi. Peut être qu'à force de trainer avec Eunji, j'ai fini par agir comme lui.

Pourquoi j'aime autant ? Sa question me parut un peu étrange. Je pensais qu'à force d'être avec moi, il le savait. J'en regarde autant car je préfère avoir une image et du son lorsque je m'occupe de mon érection. Enfin, ce que je préfère le plus, c'est bien sûr d'avoir un mec qui me suce ou qui s’empale sur moi. Mais je me contente de ce que j'ai sous la main.

"Bah, ça me donne des idées. Et puis, quand t'as une érection mec, c'est mieux une vidéo que te t'imaginer un homme ultra bandant."

Tiens. Maintenant que j'ai dis ça, il y a un truc qui me questionne. Je ne pense vraiment, mais vraiment, pas que Eunji regarde des films de culs. Mais, il a surement des érections lui aussi. Il s'imagine donc quelqu'un ? Il y a un mec qui le fait fantasmer ?

"Mais dis, t'en regarde pas toi j'crois. Tu t'imagines un mec alors, lorsque tu te masturbes ? C'est qui ?~"
Revenir en haut Aller en bas
Take your pen

Messages : 28

Date d'inscription : 23/06/2017

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Plus sur moi


Please Like Me - Minho

Lun 26 Juin - 14:13

MinHo & Eunji

Please Like Me


Il fallait que je sois maladroit. Je l’avais toujours été. D’ailleurs certaines personnes se posaient des questions sur mon fameux Q.I en me voyant agir de cette façon. Je me demandais comment j’étais capable de rassurer Minho avec mon attitude. C’était moi la poule mouillé, le grand timide, l’handicapé des relations sociales. Je n’étais pas un beau parleur, je n’avais pas toujours les bons mots. Il avait failli mourir. Si je n’avais pas été là, il le serait sûrement. Si je ne l’avais pas aimé comme un taré, si j’avais pu me passer de lui ne serait-ce qu’une journée, je n’aurai pas poussé la porte de chez lui ce jour-là. Et je crois que je ne m’en serai jamais remis. Je l’avais sauvé. Je crois que cet évènement nous avait encore plus rapprochés.

Je connaissais tout de lui, chaque détail de sa vie. Je l’avais vu toucher le fond et remonter petit à petit. C’était une relation intense. Tout ce que j’éprouvais quand il était là était bouleversant d’incompréhensions et faisait décoller mon cœur. Ça venait de mes entrailles, de partout à la fois, j’étais perdu au milieu d’un cataclysme, d’un tsunami de sentiments. Pourquoi est-ce que je n’étais pas capable de remonter à la surface ? Je me noyais et je n’essayais même pas de battre des pieds. Je me laisser couler sans me battre.

Je restais assis par terre en essayant d’étaler mes feuilles pour qu’elle sèche dans un dernier espoir. J’essayais de me concentrer dessus, parce qu’à chaque fois que j’entendais le son de sa voix, tous mes souvenirs revenaient. Je n’avais jamais oublié la douceur de ses lèvres, la chaleur de ses mains sur mon corps. Je secouais la tête pour revenir à la réalité. Je passais un peu trop de temps dans le passé et dans mes fantasmes. Je n’étais pas encore prêt à accepter qu’il ne serait jamais mien.

Sa façon de parler avait toujours été crue et directe. Je me sentais de plus en plus gêné. Je n’avais aucune facilité à parler de ce genre de chose. J’étais assez réservé en ce qui concernait ma vie privé. J’étais plus souvent à l’écoute. C’était beaucoup plus facile que se livrer. Je l’observais quelques secondes avant son regard ne brûle ma peau. C’était physiquement éprouvant d’être amoureux de lui et je me sentais de plus en plus fatigué.

Je n’aurai jamais du me lancer sur ce sujet. Je rougissais encore un peu plus et baissais la tête faisant mine de trier mes feuilles. Je ne savais absolument pas quoi répondre. Si seulement il savait. Mais c’était mon secret.

« Hein ? non.. Je… mais.. p.. ppp… personne. »

Je me remettais à bégayer signe que j’étais réellement mal à l’aise. Il était un des seuls avec qui j’arrivais à contrôler mon bégaiement, avec qui j’arrivais à discuter normalement.

« J’ai p..p.. personne dans ma v..vvv..vie »

C’était à la fois totalement vrai et totalement faux. Je vivais à travers lui et pour lui. Je l’imaginais lui à chaque fois, je me voyais dans le futur avec lui.

« C’est pas trop mon t…t..truc. »

Je respirais difficilement. J’avais l’impression d’étouffer. Et si un jour il s’en rendait compte. Est-ce qu’il me laisserait tomber ?


AVENGEDINCHAINS

v⌒v⌒v⌒v⌒

Can I Be Him ?
It’s kinda easy when you’ve got nothing because nothing can be taken away from you, but I don’t want nothing anymore.▬ Jeong Eunji.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Plus sur moi


Please Like Me - Minho

Lun 26 Juin - 20:20
Please like me


「Feat Jeong Eunji
❖ Cela pourrait être inquiétant qu'une personne sache autant d'informations sur moi. Sur ma vie. Sur mes faiblesses. Sur comment je fonctionne. Mais, en fait, ça me rassure presque. Car au moins Eunji sait pourquoi je réagis d'une tel manière, ou il est comment faire avec moi.
Je sais que je peux lui faire confiance pour tout. Jamais il me décevra.

En plus, Eunji est bien le seul à ne pas m'avoir vu sans mon masque. (Jusqu'à cette conne de Day Liesel, mais bon, ça c'est une autre histoire).
Il est le seul à qui je veux me montre comme ça.
Eunji sait que mon égocentrisme cache mon manque de tendresse et d'amour. Eunji sait que si je bois et fume c'est pour m'échapper, pour oublier ma maladie et mes craintes. Eunji sait à quel point la mode, la couture, ça m'évade de ce monde, comme lui s'évade avec ses livres. Eunji sait énormément de chose.

Et puis, pour me rassurer ou me réconforter, il ne fait pas des tonnes. Il me faut juste des câlins, des caresses voir des sortes de bisous. Et puis des paroles aussi, des mots doux, des mots réconfortants. Eunji est le meilleur pour faire ça, pour m'apaiser. Putain, que c'est niais ce que je dis.

Mais moi aussi je le connais bien. Moi aussi je sais des choses sur lui. Comme son bégaiement. Eunji est très vite gêné et je dois bien l'avouer que mes paroles ne doivent pas trop l'aider. Je sais que je parle plus directement, plus vulgairement, contrairement à lui. Et lorsqu'il est gêné, il bégaye. Mais pas avec moi. C'est si rare qu'il le fasse. Et étrangement, j'apprécie le fait que je sois l'un des seuls personnes avec qui Eunji n'a pas ce tic.
Certaines personnes se moqueraient presque de sa manière de parler, d'autres le trouvent adorable et le lui font remarquer. Ce qui justement le gêne encore plus. C'est pour ça que je ne dis rien par apport à ça. Si une personne s'en moque, je serais prêt à le frapper ou lui faire comprendre mon mécontentement d'une autre manière.

Je retirais mon écouteur et posa mon téléphone sur le lit. Je me relevais et m’agenouillai près de lui. Je m'en voulais de l'avoir gêné avec mes questions si directes. Ça peut se comprendre qu'il veut garder une petite partie de sa vie privée ou peut être qu'il a presque honte de ne pas avoir quelqu'un. Mais jamais je ne me moquerais de ça.
Je ne me moquerais jamais de lui de toute façon.

Après l'avoir rapidement aidé avec ces feuilles, je reposa mon regard sur lui. Il respirait rapidement, avec difficultés. Je n'aimais pas ça. J'entourais ses épaules de mon bras et mit mon autre main sur sa jambe. Je voulais le rassurer. Comme lui me rassure.

"Hey, t'inquiètes pas, t'as le droit de ne pas avoir une personne particulière pour le faire."

A cause de ma maladie, je ne prend pas vraiment conscience que tout le monde n'a pas autant besoin et d'envie, comme moi, d'avoir des rapports sexuels ou même de se masturber. Eunji doit surement faire partie de ces personnes qui le font peu souvent. Contrairement à moi.

"Ouai, je sais, j'avais oublié que tout le monde ne le fait pas autant que moi."

Un rire passa mes lèvres à la fin de mes mots. Je voulais le soulager de cette situation. J'ai dû l’embarrasser. Alors autant le faire rire pour qu'il s'apaise.
Revenir en haut Aller en bas
Take your pen

Messages : 28

Date d'inscription : 23/06/2017

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Plus sur moi


Please Like Me - Minho

Mar 27 Juin - 15:01

MinHo & Eunji

Please Like Me


Je n’avais personne d’autre à qui me raccrocher. Il avait toujours été le centre de mon monde et je n’avais jamais cherché à en changer. J’étais entière dépendant de Minho et je n’étais même pas sûr qu’il le sache. Je donnais mais je recevais en retour et c’était ce qui entretenait cet infime espoir qu’un jour il serait avec moi. Que nous serions un vrai couple. Je faisais de mon mieux pour le rendre heureux. On m’avait souvent dit que je faisais passer les autres avant moi et que ce n’était pas une très bonne idée. J’allais en souffrir. C’était inévitable. Et pourtant, je continuais à me jeter à corps perdu dans cette relation impossible.

Mais la douleur ne faisait-elle pas partie de chaque mot d’amour ? On tombait amoureux et on se cassait la gueule. On s’écorchait, on se mettait à vif. On se débattait dans un labyrinthe de sentiments et on se heurtait à chacune de nos émotions. Quand on avait plus mal c’était qu’on avait cessé d’aimer. Je savais que je comptais pour lui, qu’il m’aimait à sa façon. Alors oui, il m’aimait mais de la pire des façons. Personne ne devrait endurer ces affections-là.  Elles n’étaient faites que ces vents tumultueux qui vous emportaient loin et vous tuait chaque fois un peu plus. Et pourtant, j’étais là. Et je ne comptais pas partir.

Son bras autour de mes épaules me figea immédiatement. Son odeur, sa douceur, sa tendresse. Je retombais amoureux à chaque fois, même si je n’avais jamais cessé de l’être. Dans le fond, je me foutais de mes feuilles. Plus le temps passait et plus j’avais du mal à contenir mes émotions et mes sentiments pour lui. J’aurai pu lui hurler : Je t’aime. Il ne le comprendrait jamais de la bonne façon.
Il y a une personne particulière et c’est toi crétin.

« Je..j.. je sais, c’est juste que…enfin… »

Mon bégaiement s’intensifiait et je n’arrivais plus à aligner deux mots. Je me concentrais pour reprendre le contrôle.

«Il n’y a eu q..qu..que toi. D…dd..dans ma vv..vvie »

Je n’avais jamais embrassé un autre homme, ni eu toutes autres sortes de relation intimes. Il avait toujours été le seul. Je culpabilisais de lui faire repenser à sa maladie. Je tournais mon visage vers le sien et sa beauté me fit chavirer. Il était parfait.

«Mais non ! C’est juste m..mm…moi qui suis d..di..différent. »

J’avais de plus en plus de mal à faire un pas vers lui, à me laisser aller. Parce que plus je le touchais et plus je m’accrochais. J’étais un abruti trop amoureux qui fonçait droit dans le mur sans prendre la peine d’essayer de freiner.

«T…Toi t’es pa..pa..parfait. »

Je redoutais le jour où il allait finir par me mettre de côté pour quelqu’un de plus beau et de plus intéressant que moi. Je devais me préparer à ce que ma vie s’effondre.


AVENGEDINCHAINS

v⌒v⌒v⌒v⌒

Can I Be Him ?
It’s kinda easy when you’ve got nothing because nothing can be taken away from you, but I don’t want nothing anymore.▬ Jeong Eunji.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Plus sur moi


Please Like Me - Minho

Mar 27 Juin - 17:10
Please like me


「Feat Jeong Eunji
❖ Habituellement, je suis quelqu'un de plutôt sauvage, brutal et vulgaire. Mais en sa présence, je m'adoucis. Comme si c'est lui qui me rend plus calme. Même si parfois je lui parle plutôt directement, mes gestes sont rarement brutaux. J'essaye d'être le plus délicat et tendre dans mes actions. Eunji est si fragile.

Depuis tout petit, Eunji prend soin de moi. Depuis toujours, il s'inquiète pour moi et reste à mes côtés. Alors je me dois de faire pareil avec lui.
Je me dois de le protéger. Je veux qu'il sache que je suis là pour lui, que jamais je ne casserais notre si belle et étrange amitié. A quoi ça me servirait de toute façon ?

C'est vrai, il n'avait eu que moi. Parfois, je culpabilisé de lui avoir voler son premier baiser, ses premières caresses, sa première fois. J'avais peur qu'il le regrette plus tard. Qu'il regrette de s'être donné à moi, alors que nous sommes amis. Peut être qu'il le regrette déjà.

Si moi je le regrettais ? Pas du tout. Au contraire. Cette fois-là, j'avais été plus doux, je ne voulais pas le brusquer. Habituellement, je baise et c'est tout. Je m'en fous de faire mal à l'autre personne. Et j'oublie qui j'ai baisé et ce qu'il sait exactement passé. Mais avec Eunji, non. J'avais été délicat, ça avait été si doux. Et je me rappelle toujours de cette nuit. J'avais tellement envie de recoucher avec lui. De partager à nouveau ce genre de moment avec lui. Mais je ne veux pas le brusquer.

Nos regards se croisèrent et je lui souriais. Il a vraiment de beaux yeux n'empêche. Je me demande pourquoi il n'y a eu que moi dans sa vie. Pourquoi il est toujours célibataire alors qu'il est incroyablement beau. Je riais une nouvelle fois.

"C'est pas grave d'être différent, je le suis aussi~"

Je suis parfait ? Oh. Je n'étais pas vraiment de cet avis. Bon, ok, c'est ce que je montre à tout le monde, que je suis "la perfection incarné", pourtant, je ne le pense pas du tout. Déjà, être nymphomane, ce n'est pas parfait. C'est une sorte de poids que je traine. Et puis je suis égocentrique, très jaloux et possessif, je suis flemmard, pas très sympa parfois, très brute et presque nudiste. Et j'ai encore d'autres défauts. En quoi suis-je parfait ?

"Eunji, je ne suis pas parfait, dis pas ça."

Je gardais mon sourire, pour bien lui faire comprendre que je n'avais pas mal pris aucun de ses mots. Je me redressais, en l'entrainant avec moi. Rester agenouiller, c'est un peu chiant. Je retournais vers son lit et m'assis dessus. Entre temps, j'avais entouré son poignet de mes doigts, sans serrer trop fort, pour l'amener avec moi.
Une fois assis, je laissa mon dos se reposer contre le mur et j'écartais mes jambes. Je le regarda, en espérant qu'il comprenne que je lui propose de venir s'assoir contre moi. D'être aussi proche de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Take your pen

Messages : 28

Date d'inscription : 23/06/2017

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Plus sur moi


Please Like Me - Minho

Jeu 29 Juin - 16:34

MinHo & Eunji

Please Like Me


Différent, je l’avais toujours été. Je le sentais. Je n’étais pas comme les autres, je n’avais pas les mêmes intérêts, je n’aimais pas faire les choses de mon âge. Je préférais être seul. Ma différence, on me l’avait toujours renvoyée dans la gueule. Minho m’avait toujours accepté comme j’étais. Il ne m’avait jamais jugé sur ma façon de penser, d’imaginer les choses. Il avait toujours été mon pilier. Celui qui me donnait l’envie de continuer et de ne jamais abandonner. Il me donnait l’envie de me lever le matin, de faire des efforts, de sourire et de rire.

Lui aussi était différent. Mais c’était une maladie, il n’avait pas choisi. Moi je n’avais aucune excuse. C’était mon caractère qui me rendait invisible. J’étais réservé, effacé, je n’arrivais pas à faire un pas vers les autres. J’étais terrorisé. Alors que lui…Lui il était tout ce que j’aurai voulu être. Indépendant, extraverti, à l’aise avec les autres.

« Oui mais toi, tu l’es dans le bon sens. »

Je m’étais légèrement calme, j’arrivais à ne plus bégayer. Je n’avais jamais réussi à m’en débarrasser. Je ne savais plus comment faire. J’avais subi trop de moqueries pour avoir confiance en moi aujourd’hui. Je n’avais pas de charme et je me trouvais à peine potable physiquement.

Il ne se rendait pas compte à quel point il était parfait à mes yeux, que j’acceptais chacun de ses défauts. Je me laissais entrainer sans broncher, même si être dans ses bras était une torture, je ne pouvais pas m’en passer. Je me calais entre ses jambes, mon dos contre son torse. C’était toujours rassurant d’être proche de lui.

« Minho, t’as déjà été amoureux vraiment ? »

Je connaissais toutes ses aventures, ses petits amis, ses coups d’un soir, mais les sentiments, nous n’en n’avions pas vraiment parlé. Je n’en pouvais plus de l’aimer, il était en train de me tuer. C’était épuisant, et pourtant, il n’avait rien demandé. Il n’avait jamais sous-entendu le fait qu’un jour notre relation puisse évoluer dans ce sens. Je me raccrochais à ses sourires, à ses gestes. Je continuais à jouer avec mes manches.

J’évitais ce genre de sujet d’habitude, c’était comme foncer dans le mur, mais j’étais tellement épuisé que j’avais besoin de comprendre certaine chose. Le sexe c’était facile, l’amour c’était autre chose. Il s’il n’avait jamais rien ressenti, je n’avais plus aucune chance, plus aucune raison d’espérer.


AVENGEDINCHAINS

v⌒v⌒v⌒v⌒

Can I Be Him ?
It’s kinda easy when you’ve got nothing because nothing can be taken away from you, but I don’t want nothing anymore.▬ Jeong Eunji.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Plus sur moi


Please Like Me - Minho

Jeu 29 Juin - 20:05
Please like me


「Feat Jeong Eunji
❖ Dans le bon sens ? Ma différence allait dans le bon sens pour lui ? Je n'étais pas vraiment d'accord avec ça. Mais, je ne dis rien, ne rajouta rien face à ça. Son optimise me faisait du bien. Il savait très bien que je ne supporte pas ma maladie, mes crises, mon traitement. Sans lui, je n'aurais pas su tenir aussi longtemps. Sans lui, je ne prendrais jamais mes médicaments et ferais beaucoup plus de crise. Sans lui, je ne serais plus là.

Je le laissais s'installer contre moi et je souriais. J'aime cette proximité. J'entourais son torse de mes bras et mes mains se posèrent sur ses côtes.
Sa question m'étonna. C'était un sujet qu'on abordait si peu souvent. Car il sait bien que j'ai du mal avec ça. Avec l'amour.
C'est ce que je recherche depuis petit. Je n'ai jamais reçu d'amour de la part de mes parents. C'est ce qui m'a tellement manqué dans mon enfance. Pourquoi je ne pouvais pas être aimer ?
Mais en grandissant, j'ai remarqué que la seule personne pour qui je ressens et qui pourrait se rapprocher, voir se qualifier d'amour, c'est pour Eunji. C'est la seule personne à qui j'arrive à me dire que je l'aime, que je l'apprécie et qui compte tellement pour moi.
Pourtant, je n'ai pas l'impression d'être amoureux.

"Je ne sais pas vraiment... Je ne suis même pas sûr de ce que ça fait d'être aimer, alors savoir si j'ai déjà été amoureux, franchement, je ne sais pas Hyung."

Un silence, pas dérangeant, remplie la pièce. Car je pensais un peu plus à mes mots. À ce que je pouvais ressentir. À mon entourage. À Eunji.

"La seule chose que je sais, c'est que tu es la personne la plus importante pour moi, que je ne veux surtout pas perdre. Mais après, si c'est de l'amour, je ne sais pas lequel c'est."

Après, il existe pas mal d'amour différent. Il y a l'amour amical, l'amour fraternelle, parentale ou familiale. Et puis il y a le vrai amour, le grand, celui que certaines personnes décrivent avec un grand A.  Mais dans ce sujet, je ne connais rien.
Je suis un inculte par rapport à l'amour.

Je voulais être honnête avec lui. Ne rien lui cacher. Alors je lui ai fait part de mes pensées. Même si c'est compliqué de formuler correctement ce que je pense. J'espère qu'il a compris ce que je voulais dire.

"Et j'ai l'impression que c'est pareil pour toi."

Un nouveau silence. Je resserrais un peu mon emprise sur lui, sans lui faire mal. Je bougeais mes mains pour caresser sa peau.

"Tu ne me laisserais jamais seul, hein Hyung ?"

J'ai peur. Peur de me retrouver seul.

Je veux être rassurer. Par lui.
Revenir en haut Aller en bas
Take your pen

Messages : 28

Date d'inscription : 23/06/2017

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Plus sur moi


Please Like Me - Minho

Ven 14 Juil - 14:36

MinHo & Eunji

Please Like Me


Je n’étais pas très tactile, sauf avec lui. Et à chaque fois que je sentais sa chaleur, je me remémorais les souvenirs de nos ébats. Je sentais d’ailleurs le rouge me monter aux joues, heureusement qu’il ne pouvait pas me voir.
Je savais pas si je devais me sentir rassuré qu’il n’ait jamais été amoureux. Est-ce que j’avais ma chance ? Sûrement pas. Pourtant je ne cessais d’espérer. Et l’espoir, il n’y avait rien de pire pour vous faire crever. J’étais tellement accro que je me serai laissé mourir pour lui.

A l’entende de ses mots je sentais mon cœur s’emballer. La personne la plus importante ? J’étais au-dessus des autres. J’aurai du me sentir rassuré, mais c’était encore plus effrayant. Je savais qu’il m’aimait, je le ressentais, mais je n’arrivais pas à le définir moi non plus. Je continuais à tirer sur mes manches. Je ne savais plus comment faire pour me sortir de là. Pour devenir quelqu’un à part entière, ne plus être dépendant.

« Moi je t’aime. »

C’était la première fois que je lui disais ces mots, et je savais qu’il ne les prendrait pas de la bonne manière. Alors je ne risquais rien. Je voulais qu’il sache qu’il était aimé, que moi je pouvais lui donner tout l’amour dont il avait besoin, l’amour dont il avait manqué. Je n’étais pas doué non plus avec les sentiments. Il avait toujours été le seul. Alors je n’avais jamais ressenti ce genre de chose avec les autres, je n’avais jamais eu personne d’autre.

Minho était tout aussi terrifié que moi à l’idée de se retrouver seul. La solitude ne me posait pas problème. C’était de vivre sans lui qui me rendait fou. C’était la différence entre lui et moi. Je ne supportais pas de le voir dans cet état. Je savais que sa maladie lui rendait la vie difficile, qu’il avait du mal à la supporter. Et j’étais là pour lui, pour lui faciliter la vie, pour l’aider à se sentir mieux. Et j’espérais que je faisais bien mon boulot.

« Non, jamais je ne te laisserais. Je te le promets. »

Ses caresses me faisaient frissonner jusqu’à l’échine. Je me dégageais de son étreinte pour me mettre à genoux entre ses jambes et lui faire face. Je plongeais mon regard dans le sien avant de passer mes bras autour de sa nuque. Je ne faisais pas ce genre de chose d’habitude, mais cette fois j’en avais envie. J’avais envie de le rassurer. Je posais mes lèvres contre les siennes pour un baiser chaste. Je voulais tellement plus que ça, mais ce n’était pas correct. Je finis par poser mon front contre le sien.

« Fais moi confiance. Je serai toujours là. »

Même s’il tombait amoureux d’un autre ? Je n’avais pas le choix. J’avais promis. Peu importe les épreuves. Je serai là. Après tout, il était mon âme soeur.
 


AVENGEDINCHAINS

v⌒v⌒v⌒v⌒

Can I Be Him ?
It’s kinda easy when you’ve got nothing because nothing can be taken away from you, but I don’t want nothing anymore.▬ Jeong Eunji.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Plus sur moi


Please Like Me - Minho

Sam 15 Juil - 11:14
Please like me


「Feat Jeong Eunji
❖ A ses mots, je me figea. Ses mots sont si sincères, je le sens. Ces mots, qu'on ne dit pas à la légère. Des mots qui nous touchent. Des mots que je voulais entendre. Je pense que c'était la première fois qu'on me les disait vraiment. Que c'était aussi sincère et vrai. Ses mots m'avaient chamboulé, le temps d'un instant. Je ne pris pas vraiment la peine de réfléchir au réel sens de ses mots. Que ces mots voulaient exprimer un véritable amour.

Je ne réagis pas tout de suite, mais je finis pas resserrer mon étreinte sur lui, sans lui faire mal bien sûr. Je souriais. Je ne sais pas si Eunji remarquait l'effet de ses simples mots sur moi. S'il remarquait que ça me faisait du bien. Près de son oreille, je lui murmura un simple "moi aussi". Je sais que je ne suis pas encore prêt à dire "je t'aime", que ce soit par amitié ou par amour. Mais, ce que je savais, c'est que j'étais, moi aussi, très sincère dans mes mots. Et j’espérais que Eunji remarqua ma sincérité et mon amour si étrange pour lui, dans ses deux mots.

Puis, à ses autres mots, je souriais encore plus et je posa mon menton sur son épaule. Il avait trouvé les bons mots. Encore une fois, il m'avait rassuré, plutôt rapidement. Eunji sait quoi faire avec moi.

Je ne lui répondis pas tout de suite, car il bougea. Je recula un peu ma tête, pour voir ce qu'il faisait. Il était resté entre mes jambes, mais il s'était mis de face. Il me regarda. Et je le regardais. J'aime, étrangement, ce genre de contact avec lui. Lorsque je me perds dans ses yeux. Cela me rassure encore plus, car dans son regard, j'ai bel et bien la confirmation de sa sincérité. Son regard me dit qu'il ne m'abandonnera jamais.

Eunji m'embrassa. Je fus un peu surpris, car habituellement, c'est plus moi qui l'embrasse que l'inverse. Mais lors de ce court baiser, j'y répondis. Je glissa mes mains sur sa taille, pour le garder proche de moi. Je souriais, encore.

Après ses paroles, je voulais répondre à sa sincérité. Je voulais le remercier. Je crois que je ne l'avais jamais vraiment fait, depuis que l'on se connait. Je ne sais même plus si je l'avais remercié de m'avoir sauvé. Car oui, je suis en vie juste grâce à lui.
Alors, je veux lui dire ces mots, je veux le remercie pour tout. Tout ce qu'il a fait depuis le début.

"Merci Hyung."

Je laissa un instant à Eunji, avant de l'embrasser une nouvelle fois. Ses lèvres, je les adore. Et je me rendis compte à quel point j'avais de la chance, de l'avoir près de moi. Je me suis toujours trouvé malchanceux avec l'amour, ma maladie, mes parents. Avec la vie. Mais lui, c'est, pour moi, la plus belle chance que j'ai eu. Sans lui, je ne serais plus là. Même si je trouve ma vie encore merdique, Eunji est sans doute l'une des rares touches de bonheur que j'aime et que je ne veux pas perdre. Il est celui qui me maintient en vie.
Car, déjà, si je n'avais pas eu Eunji, lorsque j'avais tenté de mettre fin à ma vie, je serais bel et bien mort. Mais s'il était partit après ma connerie, je pense que j'aurais réessayer. Encore et encore, jusqu'à y arriver. J'estime que, si j'ai pu remonter la pente, c'est juste grâce à Eunji.

"J'ai tellement de chance de t'avoir près de moi."

A force de m'appuyer sur lui, pour vivre et aller mieux, j'ai peur d'être trop fatiguant. Alors, je veux le soulager, l'apaiser en le remerciant, en lui disant ses mots si sincères. Et surtout, en le protégeant à mon tour.

Je pense qu'il a besoin de moi, comme j'ai besoin de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Take your pen

Messages : 28

Date d'inscription : 23/06/2017

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Plus sur moi


Please Like Me - Minho

Sam 15 Juil - 13:53

MinHo & Eunji

Please Like Me


C’était tout ce que je pouvais faire pour lui. Etre présent et le soutenir, lui faire comprendre que pour une fois, il était aimé. Je l’aimais bien plus que personne ne l’avait jamais fait et j’en étais fier. Je t’aime. C’était la première fois que je le disais. Avec toutes mes tripes, toute mon âme, tout en sachant qu’il ne le comprendrait pas. Mais c’était suffisant pour moi. Je lui avais dit. Enfin. Je ne me sentais pas vraiment soulager mais c’était un poids en moins sur mon cœur. Et il pesait vraiment très lourd.

Moi aussi. Je ne m’attendais pas à ce qu’il me le rende, mais c’était déjà mieux que rien. Il n’était pas prêt et je pouvais le comprendre. Nous ne serions jamais sur la même longueur d’onde au niveau de nos sentiments l’un pour l’autre. Je me détruisais pour lui et je me disais qu’il le méritait. Parce qu’il avait souffert, bien plus que moi et je me sentais coupable d’avoir eu une vie, banale, sans trop de problème. Je n’avais jamais eu à ressentir ce qu’il ressentait.

Je n’étais pas le genre à faire le premier pas, à prendre des initiatives. Si je l’avais fait, peut-être qu’il m’aurait vu autrement. Peut-être que si j’avais su le séduire et le toucher d’une autre manière, il aurait compris qu’avec moi il aurait été bien. Mais je fantasmais. Je ne savais faire que ça.
Ses mains sur ma taille me faisaient rougir. Il me faisait toujours autant d’effet. Une seule caresse pouvait suffire à me faire perdre la tête. Ce baiser était peut-être le dernier, mais si à chaque fois je priais pour qu’il ne le soit pas.

« Ne me remercie pas. C’est normal. »

Son baiser me surpris, mais je glissais timidement ma main derrière sa nuque pour l’approfondir. J’avais besoin de sentir ses lèvres, de le sentir contre moi. Maintenant.
J’oubliais tout à chaque fois que ses lèvres touchaient les miennes. C’était instantané. Il était celui qui me faisait du mal mais également le seul capable de guérir mes blessures. Je lui avais tout donné de moi. Absolument tout. Je lui souriais sincèrement.

« C’est moi qui ait de la chance. »

Moi j’étais un boulet, timide et maladroit. Je n’étais pas vraiment un cadeau. Je me détachais doucement de lui pour ne pas encore avoir envie de l’embrasser. Je m’éloignais pour m’assoir en face de lui.

« Tu veux toujours regarde ton film ? ou tu préfères qu’on fasse autre chose ? »

Je n’avais pas envie qu’il regarde ce film, je voulais qu’il soit avec moi, qu’il passe un peu de temps avec moi.

AVENGEDINCHAINS

v⌒v⌒v⌒v⌒

Can I Be Him ?
It’s kinda easy when you’ve got nothing because nothing can be taken away from you, but I don’t want nothing anymore.▬ Jeong Eunji.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Plus sur moi


Please Like Me - Minho

Dim 16 Juil - 10:40
Please like me


「Feat Jeong Eunji
❖ Comme très souvent, je remarquais ses rougeurs alors que je le touchais. Ca ne me dérange pas. Je sais qu'il n'est pas aussi tactile que moi et qu'il peut être vite gêné. Je le sais. Mais je pense qu'il apprécie mon contact. Sinon, il me l'aurait dit ou fait remarqué s'il était à ce point déranger. Et puis, je dois bien l'admettre, un homme qui rougit, ça me fait craquer. J'aime beaucoup voir ces petites joues rougies grâce à moi. Au moins, ça me montre que je fais de l'effet à cette personne et que j'ai une certaine importance pour lui.

"Si, je veux te remercier, tu as fais tellement de chose pour moi Hyung."

Tellement de chose. Il est celui qui me calme pendant mes crises, depuis les premières. Il est celui qui m'a fait sortir de cette dépression. Il est celui qui me console. Celui qui m'écoute. Qui m'aide. Il est celui avec qui je ne me sens plus seul. Celui où j'ai l'impression d'être aimé par au moins quelqu'un. Il est également celui qui me supporte, moi et mes conneries. Il est celui qui m'a sauvé. Il est celui qui est toujours là pour moi. Eunji est mon hyung, la personne la plus importante à mes yeux.

Pour moi, embrasser un ami, c'est quelque chose de banal. Mais avec Eunji, c'est un peu différent, lorsque nous nous embrassons. Sauf que je n'arrive pas vraiment à comprendre et décrire cet différence. Sans doute que cela fait parti de notre amour si étrange.
Lorsque nos lèvres se séparèrent, j'avais eu cette impression que Eunji avait besoin de ces baisers. Mais je ne savais pas trop pourquoi. Alors même si je ne comprenais pas vraiment, je me suis dit que j'allais continuer à l'embrasser, car je ressentais son besoin et que je voulais moi aussi l'aider, à mon tour.

Je le regardais s'éloigner de mon visage, puis s'assoir. Il me proposa de regarder un film ou de faire autre chose. Je réfléchis rapidement.

"Ouai je veux bien regarder un film. Tu veux voir quoi ?"

Personnellement, le genre de film que je regarde plus, c'est les pornos. Parfois je vais au cinéma et je regarde soit un film d'action, soit dans le style horreur. Mais à par ça, je regarde très peu de film et m'y connait pas tellement. C'est pareil pour les séries. Alors, je préfère laisser Eunji choisir. En plus, il connait mes gouts, il sait que je ne serais pas trop partant à l'idée de regarder un film bien niais qui dégouline de Bisounours et de Petit Poney.

Le temps que Eunji prennent son ordinateur pour regarder le film, je repris mon téléphone pour quitter la page où j'étais. De base, je regardais mon petit porno quotidien, mais là, je n'en avais plus du tout envie. Je reposais très rapidement mon téléphone, sur la table de nuit de Eunji. Je m'installa de nouveau contre le mur et regarda mon Hyung.
Revenir en haut Aller en bas
Take your pen

Messages : 28

Date d'inscription : 23/06/2017

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Plus sur moi


Please Like Me - Minho

Dim 16 Juil - 11:53

MinHo & Eunji

Please Like Me


Je n’avais jamais accepté d’être touché ou embrassé par un autre. Il avait été le seul et j’aurai espéré qu’il le soit le reste de ma vie. J’avais tendance à être un peu trop romantique. C’était sûrement pour cette raison que j’écrivais des bouquins. Mon Q.I était plus élevé que la moyenne, j’avais toujours eu des facilités à l’école et pour moi ça n’avait rien d’extraordinaire. Je m’imaginais pour toujours avec Minho, depuis tout petit. Je l’aimais depuis tant d’année que je ne savais pas comment arrêter. Et nos baisers ne m’aidaient pas à perdre espoir.

J’avais failli le perdre une fois et j’étais terrifié à l’idée que cela recommence. Je faisais tout pour qu’il se sente bien, qu’il ne se sente pas différent, ou le moins possible en tout cas. Je voulais qu’il se sente tellement aimé que plus jamais l’idée de mourir ne lui passe par la tête. Jusqu’ici j’avais plus ou moins réussi et je me sentais fier. C’était le rôle d’un ami. Il était mon âme sœur. J’en étais persuadé. Je n’étais simplement pas la sienne. J’étais trop lâche pour l’accepter, alors je préférais faire comme si je ne le savais pas.

J’avais envie de le sentir contre moi, de caresser sa peau, d’embrasser chaque parcelle de son corps, mais je prenais sur moi et me remettais entre ses jambes, mon dos contre son torse. Je me penchais légèrement pour attraper ma tablette sur ma table de nuit. Je ne m’en servais presque jamais mais c’était un cadeau. J’étais heureux qu’il accepte de regarder un film avec moi. Je ne regardais jamais la télé, et je n’allais jamais au cinéma, alors je ne connaissais presque rien.

« Je ne sais pas. On a qu’à trainer un peu sur Netflix et voir ce qu’on trouve. »

Ce n’était pas mon compte mais on me l’avait prêté. Je fouinais un peu sans rien reconnaître et je finis par choisir n’importe lequel. Avengers ? pourquoi pas. Il avait l’air d’avoir de bons commentaires. Je voulais simplement passer un bon moment dans ses bras et le temps d’un film était déjà énorme. Je me calais bien contre lui.

Je me sentais apaisé près de lui et je sentais la fatigue m’envahir. C’était toujours comme ça avec lui. Il pouvait me calmer en un instant. Je ne mis que quelques minutes à m’endormir, en suivant le rythme de sa respiration. Il était tout ce que j’avais. Il était tout pour moi.

AVENGEDINCHAINS

v⌒v⌒v⌒v⌒

Can I Be Him ?
It’s kinda easy when you’ve got nothing because nothing can be taken away from you, but I don’t want nothing anymore.▬ Jeong Eunji.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Plus sur moi


Please Like Me - Minho

Revenir en haut Aller en bas
Please Like Me - Minho
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Your nightmare is back ~ Hye.
» petites questions avant possible craquage *.*
» Flashback - Tea for two [PV Tao]
» Il suffit d'un instant pour que ta vie entier vole en éclats. [MinHo Park/Octavie Serge]
» PETER E-J. YOUNG ► song minho.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hopeless Choice :: Let's talk :: Archives :: RPs terminés-
Sauter vers: