Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Let's talk :: Archives :: RPs abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J'ai une tête de pomme pour que tu me tombes dessus ? [Haneul x Alom]

avatar
Invité
Invité
Dim 4 Juin - 16:06
Invité
Aghassi ?Les nuits se raccourcissaient et ses heures passés à bosser augmentaient. Il ne sortait que rarement ces jours-ci. Il ne trouvait plus de temps pour lui. Il avait pris un nouvel emploi et ses deux petits jobs dépassaient les horaires d'un temps plein, surtout qu'Alom se bornait à vouloir faire des heures supplémentaires. La raison ? Une superbe guitare vu dans une boutique en bas de chez lui, l'envie de meubler un peu son appartement qui bien que petit lui semblait vide,  une paire de chaussures pour remplacer les siennes qui avaient fait leur temps, un nouveau téléphone... Une envie de remplir, de combler ce vide qu'il ressentait un peu plus chaque jour. Et la seule manière qu'il avait trouvé d'y remédier était l'argent. Le jeune américain s'était dit que tant qu'il resterait à Séoul il ne prendrait aucun vrai emploi. Parce que c'était une situation temporaire et il valait mieux commencer une carrière quand il aurait trouvé une certaine stabilité. Pourtant il ne semblait pas avoir le moindre soupçon d'intention de repartir. Il aimait cette vie de liberté. Rien ne lui faisait envie dans ces routines quotidiennes de tout ces travailleurs qu'il voyait défiler dans les rues. Bosser toute la journée, plaisanter avec des collègues à la pause café, sortir une fois par semaine pour boire un coup, rentrer quand le soleil commence à décliner pour avaler une soupe froide et partir se coucher, parce que demain il faut se lever tôt ! Le cul sur une chaise, les yeux rivés sur un tas de paperasses. Non, ce n'était pas pour lui. Il rêvait d'aventures, de voyages, de rencontres, de discussions sur le sens de la vie, les dernières musiques qui l'avait fait vibrer, les modes ridicules que les gens s'arrachaient, pas de paroles insensés sur la photocopieuse qui ne fonctionnait qu'une fois sur deux. Au fond, si le jeune homme s'était décidé à continuer sa carrière de mannequin il aurait pu assez aisément trouver tout ce qu'il souhaitait avec quelques poignées de main. Mais on ne fait pas une vie avec des si. Cette vie là ne lui avait apporter que de l'inconfort, il ne supportait pas la célébrité. Il aimait le confort que lui apportait son statut d'inconnu. Pour avoir ce confort là et sa liberté, il était condamné à une vie de misère. Et puis il s'était fait à cette vie, il en changerait sûrement un jour mais ce serait avec regret. L'expatrié avait fini par se faire de bons amis ici. Certes il avait toujours ses amis aux États-Unis et dans sa ville natale mais... Ce n'était pas pareil. Ils avaient évolués, il ne les comprenait plus et avait du mal à se faire comprendre. Et même si sa famille lui manquait, il n'était pas prêt de repartir.

Il était midi et le jeune homme avait décidé de faire un crochet par chez lui pour se reposer un peu pendant sa pause déjeuner. Il e  avait cruellement besoin. Une insomnie l'avait tenu éveillé cette nuit là et ses yeux avaient du mal à rester ouverts. Il enchaînait gaffe sur gaffe. Il portait encore sa tenue strict de travail, un pantalon noir et une chemise blanche. Comme la température montait, il avait plaqué ses cheveux en arrière, remonté ses manches et déboutonné quelques boutons laissant entrevoir son torse et le tatouage dans sa nuque. Quelques passants s'éloignaient de lui en chuchotant, certains au contraire se rapprochaient. Il n'en avait pas grand chose à faire mais se sentait légèrement gêné. " Je suis condamné à attirer l'attention partout où je vais, c'est une malédiction. Une sorcière a dû se pencher sur mon berceau quand j'étais gosse." pensa t-il. Il emprunta une ruelle un peu moins fréquenté, et surtout à l'ombre (le soleil tapait fort) qui le menait à deux pas de son immeuble.  Alom fronça les sourcils. À quelques mètres de lui se trouvait une fille qui ne semblait pas en très bon état. Elle semblait légèrement tremblante. Devait-il l'aider ? Il passa devant elle et la blancheur de son teint le frappa. Même si les coréennes étaient réputés pour leur peau à la couleur neigeuse, cette jeune fille là était carrément livide. Il s'approcha d'elle doucement, il ne voulait pas lui faire peur.

"Mademoiselle ? Vous allez bien ?"
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Park Haneul
Dance like nobody's watching
Age : 18
Messages : 477
Date d'inscription : 18/07/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin - 10:20


J'ai une tête de pomme pour que tu me tombes dessus ?
~
Waels Alom & Park Haneul


Un soupir s’échappe de mes lèvres. Les sous gagnés durement ce mois-ci viennent officiellement d’être tous dépensés. Il ne reste plus rien même pas un centime tant pis au point où j’en suis un petit boulot de plus ou de moins qu’est ce que ça change ? Ou alors je pourrais toujours faire les trottoirs avec Kihyun ? Après tout escort girl ça peut rapporter gros. De toute façon plus je m’enfonce dans les métiers que personne veut plus le salaire est élevé. C’est donc avec le peu de motivation que j’ai encore que j’ai réussi à m’extirper du lit ce matin. J’ai fait attention à ne pas trop utiliser trop d’eau et à nos ressources alimentaires. Rien n’est encore sûr pour un autre petit boulot alors mieux vaut être prudent. Le choix des habits a été assez difficile mais comme toujours je décide de miser sur le physique. Un skinny ainsi qu’une chemise devrait faire l’affaire. Après plusieurs minutes à tenter toutes sortes de coiffure, je décide de laisser mes cheveux lâchés. Un peu de maquillage et je suis presque prête à aller faire ma quête de la journée : trouver un nouveau job pour ne pas être dans le rouge. C’est sans compter sur Lady à qui j’avais promis de rester toute la journée avec elle et qui se met à pleurer dès qu’elle voit que sa maman va s’en aller. Je la prends alors doucement dans mes bras et commence à la bercer. Je lui murmure des paroles rassurantes et au bout d’une petite heure, elle s’est endormie dans mes bras. Je la dépose alors doucement dans notre lit et met sa peluche préférée, Stich, vers elle. De toute façon Kihyun va bientôt revenir donc elle ne sera plus toute seule. Mais ne t’inquiètes pas Lady maman reviens vite !

Le reste de la matinée se déroule normalement et au bout de quelques refus face à mon âge, une sympathique boulangère décide de m’engager pour servir les clients. Une de ses employées est partie en congé maternité du coup elle cherche quelqu’un qui peut la remplacer le temps qu’elle revienne. Le salaire est honnête du coup après vu mes horaires disponibles, je serais engagée le matin avant d’aller en cours. Les journées ne risquent pas d’être ennuyantes. Il devait être aux alentours de midi quand je sors enfin de mon nouveau travail et décide de rentrer chez moi. Sauf que bien évidement mon corps décide alors de manifester son mécontentement face au surmenage qu’il subit ces derniers temps. Mon dernier vrai repas date de je ne sais même plus quand et pareil pour mon sommeil. Ma tête commence à tourner tandis que j’essaie de rester un minimum debout. Tandis que certaines hallucinations arrivent ce qui est plutôt rare elles ne surviennent généralement que le 11 mai ou quand je ne vais vraiment pas bien. Yura apparaît un tigre blanc à côté d’elle ainsi que des créatures n’existant que dans mes pires cauchemars. La peur commence à monter en moi tandis que j’essaie de me raisonner. Elles ne sont pas réelles, il n’y a rien à part moi dans cette petite ruelle. Elles ne peuvent rien me faire. Elles n’existent pas ce ne sont que des hallucinations.

Un étranger m’apostrophe alors et me demande si je vais bien. Cette simple apostrophe me fait revenir à la réalité et les hallucinations disparaissent lentement. Rien que pour ça, je lui en dois une. Seul quelqu’un de réel peut briser ces mirages toute seule je n’y arrive pas. Ce n’est pas faute d’avoir essayé encore et encore. Je ne prends même pas la peine de le détailler après tout je m’en fiche pas mal qu’il soit étranger ou non. Je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi les coréens regardent les étrangers comme ça. Ce ne sont pas des bêtes de foires et ils sont comme nous. Ils viennent juste d’un autre pays ce n’est pas comme si ils venaient d’une autre planète. Je le regarde s’approcher de moi effrayée. Qu’est ce qu’il me veut ? Est-ce que c’est un client mécontent que je ne fasse pas encore les trottoirs ? Mon instinct me crie de reculer tandis que mon corps semble juste être figé sur place. Je ne peux plus bouger, je n’ai plus de forces. Finalement quand il est à quelques centimètres de moi, le noir m’envahit et je n’entends même pas mon corps tomber sur le bitume sale de cette petite ruelle. Maintenant mon sort est entre les mains de cet homme que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam. Il peut absolument tout faire.


© Foxy

v⌒v⌒v⌒v⌒

The indomitable lioness
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hopeless Choice :: Let's talk :: Archives :: RPs abandonnés-
Sauter vers: